Partagez | 
 

 God save the Rock'n'roll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seena O'Dell
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 20/12/2011
Pseudo : Seen'

More about you
Âge: 24 ans
Don: Ange
Points gagnés: 33

MessageSujet: God save the Rock'n'roll   Jeu 22 Déc - 13:59

"God save the Rock'n'roll"
Drake Winchester

Journée froide, comme toutes celles de la semaine passée. Et celle de la semaine encore avant. Comme toutes les journées d'hiver en Angleterre à vrai dire. Voila pourquoi le chauffage était poussé à fond dans l'infirmerie et qu'on pouvait voir les coeurs et les étoiles dessinées dans la buée des carreaux. Un air de jazz berçait les lieux, évitant cette ambiance froide et terne des établissements médicaux ordinaires.
Il faut dire que l'infirmerie était loin d'être un établissement médical ordinaire. Petit bâtiment situé dans une aile à part de l'école, il n'y avait qu'une porte pour entrer et sortir. La première pièce était un grand bureau clair avec beaucoup de fenêtres et qui servait de lieu de consultation rapide. Des rideaux séparaient deux ou trois lits qu'un paravent pouvait soustraire aux regards indiscrets. Pourquoi salle de consultation rapide ? Et bien parce qu'il y a d'autres salles pardi ! C'est dit plus haut, ce n'est pas une infirmerie ordinaire. On trouve beaucoup de chambres et de pièces d'examen différentes à l'arrière, c'est presque un hôpital miniature. Pourquoi ? Mais c'est évident enfin ! Parce qu'un deuxième année capable de faire exploser tout ce qui se trouve autour de lui et qui a attrapé un rhume, on ne le laisse pas dans une bête chambre d'infirmerie où ses éternuements pourraient tout faire sauter ! Quand on s'occupe des blessés et des malades d'Iesfira, il faut avoir les nerfs solides et être prévoyante. Deux qualités que la nouvelle infirmière de l'école possédait, heureusement.

Seena, assise à son grand bureau, devant l'ordinateur, épluchait les dossiers de toute l'école avec application. On lui avait laissé un sacré bazar... L'ancienne infirmière était partie à la retraite et savait tout juste entrer les informations sur les dossiers médicaux dans un ordinateur. Le logiciel datait de Mathusalem et la moitié des données étaient manquantes. Seen' avait passé des heures à tout reprendre, à faire des mises à jour, à dépoussiérer les dossiers, à tout remettre en ordre. L'écriture patte de mouche de son prédécesseur lui avait donné mal aux yeux et elle aurait hurlé tant il y avait de fautes mais après plusieurs jours de travail intensif et arasant, elle pouvait enfin ouvrir l'infirmerie et prétendre avoir des informations correctes sur la plupart des élèves et enseignants.
Mais il restait le plus important, ce qui pourrait enfin compléter ses dossiers et boucler la boucle, le saint Graal de toutes les infirmières scolaires dans les internats: l'examen médical de début d'année. Elle avait remarqué non sans une certaine horreur, que les derniers examens annuels remontaient à presque 20 ans et depuis, plus rien, que dalle, nada. Un poil agacée par ce constat, elle avait donc rédigé une convocation au nom de chaque élève puis une autre au nom de chaque membre de l'administration et du corps enseignant pour que tout le monde passe la voir pendant son temps libre. Elle n'avait que ça à faire de travailler, personne à aller voir et pas d'activité impérative en dehors de sa journée de labeur. Ses parents étaient partis depuis déjà un an ou deux pour s'installer en France, sa mère ayant la nostalgie de son pays. Ils étaient maintenant dans un petit village en bord de mer non loin de Calais, histoire que son père ne se sente pas trop loin de chez lui. Elle les avait prévenu qu'elle ne pourrait pas les voir beaucoup car elle avait trouvé un emploi qui ne lui laissait pas énormément de vacances. A vrai dire, elle avait des congés, des vacances et du temps libre mais elle aimait son Angleterre natale et avait besoin de respirer pour le moment, loin de ses parents qui avaient été adorables toute sa vie mais également très TRES présents. Alors pas de voyage en France, son emploi était une excellente excuse.

La jeune femme se laissa aller en arrière et s'étira avant de lâcher un soupire. C'était le début de l'après-midi et tout était d'un calme plat. Elle avait passé en revue tout le personnel ainsi que toutes les classes de première, deuxième et troisième année. Rien ne manquait et tout semblait en ordre. Pour se motiver, elle se leva et alla ouvrir l'un des nombreux tiroir à dossier d'un joli meuble prévu à cet effet. Elle parcouru avec un sourire satisfait tous les dossiers trié, recopiés, rangés et ordonnés. Si avec ça elle n'était pas efficace, elle pouvait remettre en question tout ce qu'elle savait du rangement. Satisfaite par cette vision du bon travail accompli, elle se permit une pause. D'un pas léger elle rejoignit le lecteur CD qui pouvait également servir d'enceinte pour Mp3 et changea de registre de musique d'un effleurement sur le disque tactile du petit engin. Un air de pop-rock bien plus rythmé envahit l'espace et en trois pas de danse, Seen' rejoignit sa bouilloire, cachée dans un recoin derrière un paravent avec toutes ses affaires personnelles. Après elle ne dormait pas dans l'infirmerie !
Le volume n'était pourtant pas très élevé mais elle n'entendit pas la porte et son chuintement discret ni les bruits de pas qui s'avançaient vers son bureau. Elle faillit donc s'étouffer avec sa gorgée de thé quand elle entendit un discret mais clair raclement de gorge. Reposant immédiatement sa mugg, elle sortit de sa cachette avec un large sourire: enfin quelqu'un ! Même si c'était l'homme d'entretien, elle serait heureuse d'un peu de compagnie ! Elle déchanta un poil quand elle vit qu'il s'agissait en fait du sous-directeur. Et Zut... Le seul moment de répit qu'elle s'accordait après des heures à se tuer les yeux sur un écran, il fallait qu'il arrive à ce moment là. Elle l'avait à peine croisé depuis son arrivée et sentait que la première impression était déjà ratée. Elle s'avança cependant avec un grand sourire tout ce qu'il y avait de plus naturel.[/i]

- Monsieur le sous-directeur ! C'est un plaisir de vous voir ici. Quelle affaire vous amène donc ? -

*Pourvu qu'il aime le rock pourvu qu'il aime le rock pourvu qu'il aime le rock...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Winchester
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 26
Pseudo : Mister le Sous-directeur

More about you
Âge: 28 ans
Don: Téléportation
Points gagnés: 20

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Sam 31 Déc - 0:43

    Pas beaucoup de temps pour soi en ce jour bien morbide. Le froid et le vent glacial n'arrangeait guère la chose. Assis à son bureau, notre jeune sous directeur, trillait la paperasse. La fête de noël en famille s'était bien déroulée. Lui qui pensait que tout allait encore une fois partir en cacophonie. Il semblerait que père soit enfin tranquille. Il ne montrait plus sa rigidité habituelle. Il semblerait que mère soit également ravie de ce changement d'attitude de sa part. Frérot, lui, essayait tant bien que mal de suivre la formation du paternel. Il avait l'air épuisé le pauvre ! Drake s'était vu offrir la voiture de ses rêves. C'est vrai qu'il n'avait jamais eu la moindre envie de profiter de l'argent de ses parents et de son cadre social. Il roulait donc depuis de nombreuses années dans une petite clio grise ... vraiment rien de faramineux !!! Son argent ? Il l'économisait ou achetait des vêtements chic, rien de plus. Bon c'est vrai que maintenant, il pouvait s'en donner à cœur joie dans les rues de Londres. Mais il avait tout de même peur de l'abimer sa nouvelle lamborgini; voir pire de se la faire voler ! Heureusement qu'il avait quelques connaissances dans la police, car depuis ce magnifique cadeau, il aurait pu perdre plus de cinq fois son permis de conduire. Il devrait penser à aller faire un tour en France en passant par le tunnel. Il pourrait s'amuser avec les forces de polices européennes ... Bah oui vous avez déjà vu une voiture s'évaporer dans une impasse ? ...

    La matinée était longue et Drake trouvait vraiment le temps long ... Il ne se passait pas grand chose actuellement. Ce serrai bientôt la nouvelle année et les surveillants risqueraient d'avoir du boulot. On interdit pas à un jeune de vouloir s'amuser, on lui interdit juste de vouloir tuer un innocent ... Clic,clic,clic et hop la messagerie était ouverte sur bon vieux mac ... Il était fier de son investissement ! Finis les machines qui mettent deux ans à ouvrir une page internet. Vive la technologie et ses bienfaits !!! Il scruta pendant plusieurs minutes sa boite de réception et remarqua le message de la nouvelle infirmière. C'est vrai qu'il n'avait pas encore fait son examen annuel. Ah la la quelle tête en l'air, il devait être encore une fois le dernier de la liste ... pfff il devrait penser à s'acheter un portable plus récent capable de lui faire rappeler ce genre de rendez vous. Il avait eu quelques échos, comme quoi la nouvelle infirmière était quelqu'un de talentueux et qui aimait faire son travail. Drake sourit, enfin des gens passionnés par leur boulot ... Il ferma la porte à clef, de l'intérieur, et s'évapora devant la machine à café. Hop deux, trois pièces et il fit couler un chocolat chaud ... Il déteste le café et en boit que très rarement. Il sirota tranquillement son nesquik assis sur un banc et attendit encore quelques secondes. Il fixait simplement la poignée de porte qui se trouvait devant lui. Un blanc, un vide, quelques secondes où on pense à rien.

    Puis il utilisa à nouveau son pouvoir ... Ah oui l'école est tout de même grande et pour ne pas arriver trop en retard la téléportation est tout de même quelque chose d'exceptionnelle. Bien sûr il se rappel encore ses tout débuts entre ses murs. Toutes les fois où il c'est téléporté devant la salle de classe avec deux ou trois objets du lieu où il se trouvait à l'instant de l'activation. Je pense que le plus drôle se trouvait belle et bien à chaque qu'il était en retard et se trouvait aux toilettes. Il avait toujours la poisse pour la malchance de se téléporter avec le wc en même temps. Cela lui valut plusieurs réprimandes et rigolades, mais il partait à chaque fois avec le sourire.

    Pofff !!! Et le voilà devant la porte de l'infirmerie. Il frappa plusieurs coups, mais pas de réponse. Bizarre il y avait pourtant de la musique à l'intérieur. Un simple teste sur la poignée et la porte s'ouvrit. Il entra doucement et referma le tout. Du rock ... Un son qui plaisait largement aux oreilles de notre jeune homme. Cela avait pour don de lui rappeler les séances d'échauffements avant les combats. Son casque sur la tête, les gants aux mains et il frappait contre un adversaire imaginaire. Bref passons ... Draw n'allait tout de même pas rester planter au beau milieu de la salle d'attente. Il n'y avait personne dans le bureau et pourtant il pouvait apercevoir une ombre s'agiter derrière un paravent. Il se racla légèrement la gorge, et l'ombre se mis rapidement en action. Une charmante infirmière déboula du mur transparent et vint faire ses salutations à notre jeune homme.


    Bonjour excusez moi de vous déranger au beau milieu de votre pause ... Je venais juste faire mon examen annuel. Ce n'est point urgent, je peux donc repasser une autre fois si vous le désirez ?

    Dit-il d'un air très amical, la musique ne le gênait aucunement. Il était tout de même un peu gêner d'avoir déranger la jeune infirmière en pleine pause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena O'Dell
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 20/12/2011
Pseudo : Seen'

More about you
Âge: 24 ans
Don: Ange
Points gagnés: 33

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Dim 1 Jan - 13:09

Ouf, il avait l'air de bonne humeur et la musique ne semblait pas le déranger. C'est donc plus détendue que la jeune femme écouta l'objet de sa visite. Il était un peu en retard pour cette histoire d'examen mais tout le monde n'était pas encore passé alors il n'était tout de même pas le dernier.

- Il n'y a pas de problème. Asseyez vous un moment, le temps que je trouve votre dossier. -

Elle repassa derrière son paravent et prit son gobelet de thé. Elle n'allait pas le laisser refroidir, ça non. C'est donc en buvant à petites gorgées le liquide brûlant qu'elle navigua à toute vitesse dans son nouveau logiciel jusqu'au dossier du sous-directeur. Elle le parcourut brièvement avant de reporter son attention sur son patient. Bien, à présent il n'était plus un membre de la direction mais une personne en examen médical. Elle se sentait plus à l'aise avec cette idée, surtout après cette arrivée au mauvais moment dira-t-on. Bien qu'il n'ai pas l'air de détester la musique.

- On va commencer par vérifier que toutes mes infos sont exactes d'accord ? Vous m'arrêtez si quelque chose est faux. Vous vous appelez Drake Winchester, sous-directeur de l'école et anciennement élève chez les Insis car vous maîtrisez la téléportation. Vous n'êtes pas venu très souvent apparemment et jamais pour des choses graves. C'est à peu près tout. -

Elle n'avait pas des masses d'informations sur lui mais c'était normal. Et tant mieux en quelque sorte. Elle devait en revanche mettre à jour plus d'éléments chez le personnel et le corps enseignant que chez les élèves. Donc en quelques clics elle arriva sur une nouvelle pages avec des champs à remplir et demanda avec un sourire quelques infos à l'homme en face d'elle:

- Je vais devoir compléter un peu votre dossier, mes données sur les professeurs et l'administration sont assez maigres et je ne veux pas manquer un détail important. -

Elle tourna légèrement l'écran pour que son patient puisse le voir. Le soucis de la compréhension était presque permanent chez elle, que ce soit dans le vie de tous les jours ou en consultation. Faire de fausses frayeurs et s'emmêler dans des quiproquos lui faisait perdre son assurance et l'empêchait de voir clair. Or, c'était ce qu'elle aimait Seena: voir clair. Peut-être que c'était dut à son pouvoir ? Voler est un exercice passionnant mais dangereux et il faut toujours avoir un champ de vision bien net pour se déplacer sans risque. Alors quand autour d'elle c'était le bazar, on y voyait rien, quand elle devait lire des feuilles brouillon ou chercher pendant 3h une infos, ça la stressait et ça l'énervait rapidement. Perdre en efficacité l'insupportait car ça voulait dire perdre en vitesse et elle aimait faire les chose rapidement. Pas dans la précipitation et en brusquant les gens, en bâclant les choses, non. Elle aimait faire vite et bien.

- Donc que l'interrogatoire commence ! Je voudrai savoir si vous êtes allergique à quelques chose, si vous avez déjà subit une opération en dehors de ces murs, si vous fumez ou buvez de façon régulière et pour finir si vous suivez un traitement particulier. -

La jeune femme avait fait attention à parler sans trop se presser pour que tout soit retenu. au besoin elle répéterait mais elle sentait que le sous-directeur lui donnerait ce dont elle avait besoin sans avoir à lui faire répéter 3 fois. Il avait l'air attentif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Winchester
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 26
Pseudo : Mister le Sous-directeur

More about you
Âge: 28 ans
Don: Téléportation
Points gagnés: 20

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Lun 2 Jan - 0:51

    Pour le moment tout ce passait s'en trop de problèmes. Drake n'était pas trop à l'aise dans une salle de soin. Pourquoi ? Tout simplement, car il n'est que rarement tombé malade. Puis à chaque fois que cela se produisait, ses parents avaient la fâcheuse tendance de l’emmener voir un certain docteur gros, gras et morbide. Je pense que cette vision à dû traumatiser notre jeune homme. Bref ne ressassons pas les mauvais souvenirs, surtout que dans le cas présent ... Bah c'est tout à fait différent. Draw' se trouve dans une atmosphère détendu avec un petit fond de rock. Il est dans un établissement qu'il connais quasiment par cœur, puis il a la chance d'être ausculter par une charmante et jeune infirmière. Celle-ci débuta alors son interrogatoire, afin de remplir plus facilement le dossier de notre jeune sous-directeur.

    Oui je me nomme belle et bien Winchester Drake, je suis un ancien Insis et maitrise le don de la téléportation. Et vous mademoiselle O'Dell ? Lui rétorqua-t-il ... Il n'avait certainement pas compris qu'il devait simplement répondre et se taire.

    Drake n'avait pas encore eu le temps de lire son Curriculum Vita, faut dire qu'il était pas mal pris avec les nouveaux venus, les changements de classes, les nouveaux professeurs, la plage horaire des cous et j'en passe ... Seena était certainement, la seule personne adulte qu'il a pû voir depuis quasiment quatre jours. C'est si plaisant ! Surtout quand la personne en question est charmante et surtout à vôtre écoute. Drake la soupçonne d'être également une sorte de psychiatre camoufler sous sa belle blouse d'infirmière. La jeune femme tapait tranquillement sur son clavier. Elle était concentré et prenait son travail à la lettre. Il regarda un peu autour de lui ... Uhm ! L'infirmerie était bien rangée, tout était propre et carré. La jeune femme entretenait donc correctement ses locaux. Drake sourit légèrement, il semblerait qu'il ne soit pas le seul maniaque dans le coin. Une suite de questions le fit sortir de ses pensées. Il réfléchis trois secondes et répondit dans la foulée.

    Alors par où commencer ? Je ne fume pas, je ne prends pas de dogue, je ne bois pas quotidiennement de l'alcool donc je ne suis pas un ivrogne. Je n'ai jamais connu d'opération de ma vie, sauf si on inclut les fractures .... Dans ce cas j'en ai vécu une étant petit et une dizaine à Iesfira quand j'étais encore étudiant. Je ne suis pas allergique et je ne suis actuellement aucun traitement.

    Durant tout ce monologue il ne quitta point Seena des yeux. Il respirait doucement et ne cligna point ... Quand il eut fini son petit discours, il lui lança un énorme sourire afin de voir si elle était satisfaite de ses réponses. Enfin après c'est à elle de définir comment elle va comprendre un tel signe. Mais avant qu'elle ne continu son examen annuel, Drake voulut encore rajouter quelque chose.

    Si cela ne vous dérange pas ... J'aimerai plus tôt que l'on se tutoie. C'est juste que mon poste de sous-directeur n'est qu'un poste comme les autres. Puis ne vous inquiétez pas, c'est pas moi qui m'occupe de virer les personnes ! Moi je suis plus tôt le côté sociale ... Je suis là quand on a besoin d'aide ou autre et qu'on ne veut pas directement passer par la case Directeur. Puis cela me ferai plaisir de vous faire tomber cette façade qui nous sépare. Je ne suis qu'un simple employé dans cette école, tout comme vous. Et je tiens encore à ajouter quelque chose ! Quand on me dit "vous", j'ai l'impression d'être vieux. Dit-il avec le sourire et un léger rire.

    Il espérait juste ne pas avoir brusqué la jeune infirmière et que cela ne lui ferait pas perdre ses moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena O'Dell
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 20/12/2011
Pseudo : Seen'

More about you
Âge: 24 ans
Don: Ange
Points gagnés: 33

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Lun 2 Jan - 11:53

Un peu étonnée par cet enchainement de phrases, la jeune femme écouta cependant jusqu'au bout. Elle prit des notes rapidement dans son ordinateur qu'elle prendrait le temps de valider plus tard. Il avait une vraie santé de cheval cet homme. Tant mieux pour lui d'un côté, avec un boulot où il faut parfois courir après les élèves, mieux vaut avoir la forme. Seena fut également agréablement surprise par le sourire qu'il lui servit. Finalement, c'était quelqu'un de tout à fait charmant et agréable. Elle balaya les doutes qu'il lui restait et se sentie de nouveau complètement à son aise dans son infirmerie. Elle lui rendit donc son sourire avec sincérité, les yeux pétillant d'une joie sereine. Elle laissa son écran en paix et tendit sa petite main par dessus le bureau pour serrer une nouvelle fois celle de Drake. Car après tout, c'était de nouvelles présentations:

- Moi je m'appelle Seena et puisque tous les élèves peuvent m'appeler comme ça, fais en autant surtout. Ou Doc si tu trouves ça plus amusant. J'étais ici avant moi aussi, dans la même classe mais avec quelques années de moins. Mon don est plus...physique. Et plus encombrant aussi. Si tu repasses un autre jour peut-être que tu le verras par toi même. -

Elle lui offrit un joli sourire. C'était étrange de tutoyer aussi rapidement un adulte mais elle aimait bien. Elle même n'appréciait pas vraiment le vouvoiement qu'on lui servait depuis qu'elle n'était plus au lycée. Après tout, avec quelques vêtements bien choisit, une coiffure et un maquillage adapté elle pouvait se faire passer pour une adolescente alors qu'on lui dise "madame" la troublait toujours.

- Bien alors je propose qu'on commence. C'est là-bas que ça se passe. -

La jeune femme se leva et contourna le bureau pour se rendre près du lit du fond, celui qu'elle réservait aux consultations rapides. Tout son petit matériel y était rangé et c'était loin de l'entrée. Elle tira le rideau derrière lui avec un demi sourire: de l'extérieur ça ressemblait tellement à un mauvais film romantique... Tablette plastifiée avec feuille de soin à la main, elle lui demanda comme à tous ses autres patients de bien vouloir retirer sa chemise et son pantalon pendant qu'elle commençait à remplir ses papiers.

- Je vais pouvoir constater si les adultes sont aussi timides que les adolescents ou non. -

Elle avait ajouter ça avec un petit sourire amusé sans lever le nez de sa feuille. C'était important pour elle de laisser le temps à ses patients de se "mettre en tenue" car elle n'avait pas de cabine pour se changer. Elle comptait d'ailleurs mettre un peu de son budget médical dans l'achat d'un rideau circulaire qui deviendrait la cabine pour se changer tranquillement.
Une fois le nom, le prénom et quelques rapides informations mises sur papier, la jeune femme prépara son matériel habituel: stéthoscope autour du cou, tensiomètre sur le plan de travail, cache-oeil pour la vision... De quoi faire un check-up complet et en règle. Elle se permit de se tourner vers l'homme qu'elle allait examiner. Ca ne la troublait pas vraiment de devoir ausculter un homme à moitié nu, elle avait dut le faire de nombreuses fois sur des personnes de tous âges alors même s'il était une sorte de patron, elle ne s'en émouvait pas plus que cela. Bien qu'elle ai remarqué qu'ensuite, en croisant certains collègue qu'elle avait déjà examiné, elle se prenait parfois à se souvenir de leur allure juste en sous-vêtements. Rien d'oser ou de pervers, juste une remémoration tout ce qu'il y a de plus innocent. Même si ponctué d'une ou deux remarques mentales qu'elle se gardait bien de partager. D'ailleurs, celles qu'elle pouvait avoir à ce moment même elle les garderait aussi pour elle, ce n'était pas dans le cadre de son travail et rien de trahirait ce qu'elle pouvait ou non penser. Ca aussi ça relevait de la pratique. Elle se souvenait qu'avec ses amies en école de médecine, elle jouait parfois à ça pour se détendre et s'entraîner: elles se brandissaient des images provocatrices de beaux mâles et parfois de pulpeuses femelles sous le nez et l'autre devait rester le plus neutre possible pour gagner. Seena était très douée à ce jeu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Winchester
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 26
Pseudo : Mister le Sous-directeur

More about you
Âge: 28 ans
Don: Téléportation
Points gagnés: 20

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Mar 3 Jan - 12:44

    Tout ce passait pour le mieux. Seena était une personne chaleureuse et très plaisante. Drake se sentait bien avec elle. Il n'était pas le genre ermite et asociale, mais il est vrai que cette jolie demoiselle lui plaisait fortement. Bref il n'allait pas s'attarder sur la question, de toute façon il aurait trop peur de l'inviter à aller boire un verre avec lui. Puis il doute fort que la jeune femme mélange vie privée et vie professionnelle. Il sourit légèrement et lui serra la main pour la deuxième fois aujourd'hui. Une peau douce, elle faisait donc attention à son hygiène et utilisait sûrement de la crème. Drake le faisait également, il détestait avoir les mains sèches ! Surtout que cela se produisait à chaque fois qu'il prenait une douche ou se lavait les mains.

    Enchanté Seena, je suis Drake. Je suis ravis de faire ta connaissance. Une ancienne Insis ... Je repasserai à l'occasion, tu viens de susciter ma curiosité.

    Un petit échange de regard, un sourire, puis Seena invita notre jeune homme dans un coin de l'infirmerie. Elle devait maintenant procéder à d'autres tests qui nécessiterait que notre jeune sous-directeur soit légèrement dévêtue. Une légère rougeur vint à ses joies, il n'était pas très à l'aise à cet instant précis. C'est bien la première fois qu'il se met quasiment nue devant une collègue de travaille. Heureusement pour lui, il était quelqu'un de très bien soigner. Il ôta tout d'abords ses chaussures, puis sa chemise noire et enfin son pantalon beige. Et le voilà seulement en boxeur et chaussette devant une charmante demoiselle en blouse blanche. Elle était armée d'une multitude de gadget en tout genre. Il n'avait jamais vue autant de métal sur une seule personne. La jeune femme venait de passer de belle jeune fille à quasiment cyborg humain.

    Le corps de notre jeune héros n'était rien de plus différent que celui d'un humain normal. Haut d'un mètre quatre vingt cinq et pesant soixante quinze kilos, une silhouette mince et musclée. Grand athlète depuis son plus jeune âge, Drake en possède également la structure musculaire. Ancien champion de boxe, il dispose de larges épaules, de biceps bien rond, de pectoraux agréablement formé et de huit abdominaux parfaitement dessinés. Il y avait tout de même des séquelles à une telle pratique. Il avait quelques cicatrices parsemé sur tout son abdomen. On pouvait également observer des traces de chocs assez violent. Souvent ses marques étaient le signe d'une fracture suite à un combat éprouvant.

    Ses avants bras étaient veineux et ses paumes de mains meurtries par la fréquence élevée des coups qu'il avait du porter tout au long de ses championnats. Actuellement, il ne boxe plus que pour le loisir. Il préfère entrainer des jeunes motivés par son sport favori. Il se rappel encore ses victoires, surtout celle qu'il obtenu dans l'école. Cela lui valut une place sur le mur des souvenirs et également le mérite de représenter à de nombreuses occasions Iesfira face à d'autres adversaires. Mais attention ! Il ne vaut mieux pas le chercher, car il n'a pas perdu la main. Il dispose également de deux tatouages sur son corps. Il a une croix dans le creux des omoplates, ainsi qu'une phrase en grec dans le dessous de son biceps droit. Celle-ci énonçait une phrase que son père lui avait dicté un jour dans son enfance: "je n'ai pas peur de mourir, j'ai simplement peur de ne pas avoir assez vécu".

    Un clignement de paupières et son regarde retourna à nouveau sur le visage d'ange qui lui faisait face. Seena se préparait à passer aux choses sérieuse. Drake quitta ses yeux du regarde et resta de marbre. Il reprit pleinement possession de ses moyens et la couleur qui animait ses joies perdit en intensité. Il avait l'habitude d'être dans une telle tenue et devant du publique. Mais habituellement s'était devant un combattant et sur un ring prêt à tout donner pour gagner le duel. Il releva la tête, prêt à recevoir quelques décharges de frisson suite au toucher geler du métal sur sa peau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena O'Dell
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 20/12/2011
Pseudo : Seen'

More about you
Âge: 24 ans
Don: Ange
Points gagnés: 33

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Mer 4 Jan - 11:04

Seena prit son stéthoscope et le frotta dans sa paume rapidement. C'était presque un réflexe maintenant qu'elle faisait passer plusieurs visites par jours parfois. Elle l'appliqua sur la peau de son patient avant de le mettre dans les oreilles (et oui, elle ne le met pas dans les oreilles en frottants sinon vous imaginez bien qu'elle deviendra sourde avant l'heure.). Concentrée, elle écouta un moment les battements de cœur lents et réguliers de Drake. Elle n'avait pas l'habitude de ce rythme car la plupart des élèves avaient un pouls élevé. Vu son allure, il devait être sportif et son cœur suivait le mouvement: des battements lents pour la vie de tous les jours et il pouvait accélérer sans se fatiguer trop rapidement en cas de grand effort. La jeune femme lui demanda aussi de respirer profondément par la bouche et écouta le bruit de l'air. Rien ne semblait anormal. Satisfaite, elle remit son outil autour du cou.

- Un cœur parfait, tu l'entretiens j'imagine. -

Elle tomba alors sur les cicatrices de coups et autres séquelles due à la boxe. Elle se dit que soit il avait été passé à tabac, soit il avait eu un accident, soit il pratiquait un sport de combat parce qu'il en avait pas mal des marques. Mais rien ne semblait récent ni douloureux alors elle ne releva pas oralement et laissa couler. Elle lui aurait bien dit de faire un peu plus attention mais il n'était plus un enfant alors c'était s'inquiéter inutilement. Elle lui enroula le tensiomètre autour du bras, le fit gonfler et compta sur sa montre. Puis elle inscrivit le chiffre pour s'en rappeler. La jeune femme allait passer à la suite quand elle entendit qu'on l'appelait. Elle retira le bandeau à scratch du bras (musclé) du sous-directeur et s'excusa:

- Je revient tout de suite, on me demande. -

Elle préférait aller voir pour savoir où était la priorité. C'était une élève qui venait pour lui faire signer une autorisation de sortie. La jeune femme jeta un œil au papier: il s'agissait d'une autorisation pour la piscine. L'infirmière regarda à nouveau l'élève et la reconnue. Deux jours avant elle était venue pour la visite. Lors du contrôle rien ne semblait aller à l'encontre des projets de piscine mais Seena demanda quand même pourquoi elle devait signer ce mot. Il se trouvait que l'étudiante voulait aller à la piscine en dehors de l'école et dans cette situation, la règle obligeait à avoir un certificat médicale. La jeune femme lui demanda si elle se sentait en forme, pas frissonnante ou avec les oreilles bouchées. Comme sa patiente lui dit que tout allait très bien, elle lui signa le papier, estimant qu'il n'y avait pas à chercher plus loin. Après tout, pas besoin de chercher le mal là où il n'était pas. L'élève remercia avec un grand sourire et partit. Seena retourna près du paravent qui cachait Drake mais trouvant que l'espace pour passer derrière était trop étroit, elle le repoussa simplement de la main. Enfin, elle voulu le pousser simplement. Il aurait dut s'écarter un peu histoire de laisser un plus grand espace mais au lieu de ça, il tomba lourdement, la bousculant au passage pour l'envoyer contre le lit où Drake était assis. L'incident aurait put tourner court si à cet instant l'élève n'était pas revenue pour demander autre chose. Seena ne sut pas quoi car elle se figea sur place. Sous-directeur en sous vêtements + infirmière dans une drole de position à côté de lui + le paravent qui les cachait = déductions douteuses. La jeune fille bafouilla quelque chose et repartit immédiatement.
La jeune infirmière se redressa en catastrophe, ne sachant pas trop quoi faire. Elle commença par remettre le paravent sur pied ce qui lui permit de prendre le temps de rougir considérablement. A croire que la malchance l'avait désigné aujourd'hui.

- Je suis désolée ! Je pensais pas que ça tenait si mal, ça m'est encore jamais arrivé ! Je...Je voulais pas...Je... -

Elle ne savait plus où se mettre ni quoi dire alors elle se contenta de se taire. Pourquoi pourquoi pourquoi ? Pourquoi la poisse avait décidé de la coller aujourd'hui ? Le jour de la visite du sous-directeur en personne. Passe encore si ils avaient été seuls mais l'élève était rentrée et avait put voir la scène. Dieu sait comme les adolescents on l'imagination tordue dans ces cas là. Seena n'avait jamais fait de vague et voila qu'à peine son premier mois terminé elle allait faire l'objet de commentaires dans les couloirs. Non pas qu'elle les fréquente souvent mais l'idée même la mettait mal à l'aise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Winchester
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 26
Pseudo : Mister le Sous-directeur

More about you
Âge: 28 ans
Don: Téléportation
Points gagnés: 20

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Sam 7 Jan - 7:31

    Tout se passait tranquillement durant le temps de la visite médicale. Seena était très professionnelle, elle exécutait chaque geste avec beaucoup de précision. La froideur des ustensiles qu'elle utilisait, faisait frissonner notre jeune sous-directeur. Il était complètement à l'aise, mais il faisait tout de même tout son possible pour ne pas croiser le regarde de la charmante infirmière. Il était là, assis sur le lit, à moitié nue … Caché derrière le paravent. Soudainement la jeune femme le laissa sur place l'espace de quelques minutes. Il entendait plusieurs pas, il devait sûrement y avoir un élevé. Il entendit discuter et il comprit simplement qu'une personne était rapidement entrée pour que l'infirmière puisse lui donner une petite griffe sur un bout de papier. Rien de très spéciale … de toute façon Drake n'était pas presser.

    Seena revint vers lui, bizarre pourquoi n'avait-elle pas éloigner un peu plus le paravent ? Et ce fut le drame ! La jeune femme se prit les pieds dans tout ce méli-mélo et elle trébucha en avant. Le paravent tombe sur le sol et Seena se retrouva dans un drôle de posture sur le lit. Elle était à quelques centimètres de notre jeune héros. Drake regarda ensuite vers la porte et vit la jeune élève. Mince le quiproquo !!! Les rumeurs finiraient par fuser comme de la poudre à canon dans toute l'école. Mais bon ne cédons pas à la panique : celle là n'est rien. Winchester n'était pas sous-directeur pour rien, il arriverait facilement à contourner cette situation avec deux, trois courbettes. Il ne laisserait rien au hasard. Car si cela n'impliquait encore que sa propre personne, il aurait laissé filer. Mais dans le cas présent, il se devait de faire le nécessaire. La jeune infirmière risquerait d'avoir des problèmes et surtout d'être mal à l'aise dans Iesfira.

    La jeune femme était vraiment bouleversée. Drake ne dit rien au tout début, il se contenta de sourire et d'observer l'infirmière. Il posa sa main sur son épaule et prit la parole.


    Ne t'inquiètes pas … C'est pas si grave, cela peut arriver à tout le monde de trébucher sur une autre personne. Bon certes, je ne suis pas très vêtu ! Mais c'est le contexte qui le veut, vu que je me trouve au beau milieu d'une visite médicale. J'irai voir l'élève pour mettre les choses au clair. Je m'occupe de tout … Et d'ici quelques jours tout sera oublié.


    Il ôta sa main et se remit comme il faut en place. Il fit encore un petit sourire à la demoiselle.

    Si c'est bon, on peut reprendre …

    Et il attendit patiemment les derniers examens qui lui restait à passer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena O'Dell
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 20/12/2011
Pseudo : Seen'

More about you
Âge: 24 ans
Don: Ange
Points gagnés: 33

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Sam 7 Jan - 12:59

La jeune femme hocha la tête: il avait raison. Pas la peine de s'affoler comme ça. A vrai dire, elle se sentait moins affolée surtout parce qu'il ne considérait pas la chose comme grave. Si ça avait été le cas, elle n'aurait plus su où se mettre. Les élèves pouvaient bien parler, d'ici deux ou trois semaines ils auraient déjà oubliés. Et jamais ils n'auraient le culot de venir lui demander quoi que ce soit à ce sujet. Donc de ce côté, elle n'était pas particulièrement inquiète bien que mal à l'aise de savoir tous les racontars qui ne tarderaient pas à se répandre. En revanche, si le sous-directeur avait été mécontent ou mal à l'aise, ça aurait été le pire de tout. Mais il prenait ça avec beaucoup de calme et ne la tenait pas pour responsable ce dont elle le remerciait. Elle continua donc son travail après avoir remit un peu d'ordre dans ses affaires et ouvert un passage plus grand. Elle lui fit passer un test pour la vue puis lui demanda de se tenir debout et de se pencher en avant au maximum. Elle vérifia ainsi la courbure de ses jambes et de sa colonne vertébral. Tout semblait aller très bien, le sport lui réussissait. Elle lui demanda ensuite de bien vouloir monter sur la balance à bestiaux qu'elle avait déniché depuis un moment dans un placard poussiéreux et qu'elle utilisait, faute de mieux. Une balance même en ferraille valait mieux que pas de balance du tout. Elle inscrivit le poids sur sa fiche puis lui présenta la toise.
Petit problème: était pas mal plus grand qu'elle, elle n'arriverait jamais à lire correctement les chiffres. Si elle arrivait déjà à baisser le repère en bois au niveau de la tête ça serait déjà pas mal pour commencer. Un peu perplexe face à ce problème, elle fixa un court instant la toise avant d'exposer son soucis à son patient.

- Tu es un peu trop grand pour moi. Mais ne t'en fais pas, j'ai l'habitude de grimper sur des objets pour atteindre ce que je veux. -

Elle aurait put l'escalader lui mais il n'était pas une chaise aux dernières nouvelles et elle n'infligerait le rôle dégradant de support-remonte-naine qu'aux sièges et aux escabots. Aussi prit-elle une chaise pour mesurer correctement la taille de son patient. Elle ne se sentait pas ridicule, la nécessité était réelle. Et comme dit précédemment, elle en avait l'habitude. Depuis qu'elle était adolescente elle était plus petite que les autres et n'avait pas beaucoup grandit depuis. Elle passait pour une adulte bien entendu mais une adulte que les grands ados pouvaient aisément dépasser.

- Je suis maudite: il a fallut que j'aime un métier où je dois sans cesse mesurer des personnes plus grandes que moi. J'aurai pu choisir vétérinaire pour chat au moins je l'ai aurais toujours dominé de plusieurs centimètres. - dit-elle elle en souriant.

Elle lui permit de se rhabiller et l'invita à la rejoindre devant son bureau une fois que ce serait chose faite. Elle remit rapidement en place son matériel en prévision d'une éventuelle autre visite. Si elle n'avait pas le temps de mieux ranger au moins ça serait en ordre.
De retour à son bureau, elle relut rapidement ce qu'elle avait noté dans sa feuille de soin. Un joli sourire s'épanouit sur son visage.

- Et bien je n'ai rien à redire. Tout est parfait et tu es en excellente santé. Tu fais bien de pratiquer un sport parce que dans les métiers de l'administration on a tendance à s'user le dos et les yeux rapidement. -

Elle n'avait plus rien à faire, il avait terminé la visite. Et pourtant elle appréciait sa compagnie et espérait au fond d'elle qu'il resterait un peu pour discuter. Mais il ne fallait pas rêver, il devait avoir une montagne de travail et elle même en avait un sacré paquet. Dommage que son emploi lui laisse si peu de loisir dans la journée mais en même temps, une journée de travail doit être fait pour travailler non ? Elle avait ses soirées et ses nuits (tant qu'aucun élève ne la demandait en urgence...) et même pas mal de vacances scolaires alors quoi se plaignait-elle ? Du manque de compagnie. Elle en manquait cruellement depuis qu'elle travaillait ici et pensait sérieusement à adopter un chaton pour avoir au moins quelqu'un chez elle qui l'attendrait.

- Bon est bien tout est en règle. Tu es à présent libre comme l'air, je ne viendrai plus t'embêter de toute l'année à moins que tu ne tombes malade ou que tu sois blessé. Ce que je ne te souhaite en rien. -

Elle ne lui proposait bien sur pas de venir la voir pour papoter ou pour se confier comme avec les élèves. Bien sur elle pouvait le faire et c'était dans ses attributions même pour le personnel enseignant mais elle doutait fort qu'on vienne la voir pour ça, surtout qu'elle était une des cadette dans le corps administratif de l'école...[/b]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Winchester
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 26
Pseudo : Mister le Sous-directeur

More about you
Âge: 28 ans
Don: Téléportation
Points gagnés: 20

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Lun 9 Jan - 5:17

    Les examens reprirent leur cour ! Seena n'avait pas trop l'air déboussolé par ce léger accident de passage. Les dires du sous-directeur lui avait fait du bien. Drake en était satisfait, il avait tout d'abords peur de l'offenser. Par chance, il sut, pour une fois, trouver les mots juste et redonner le sourire à la jeune demoiselle. Tout se déroulait comme il faut … Winchester était en pleine forme et il le devait à son corps d’athlète et à toutes ses heures d’entraînement. Il remarqua que le travail de la jeune femme n'était pas toujours aisé pour elle. Surtout au moment où elle dut prendre sa taille. Draw' était largement plus grand qu'elle et il n'avait pas trop fait attention à ce détail. La jeune infirmière dut, de ce faite, prendre une chaise afin d'observer sa grandeur. Elle rigolait de sa propre personne et Winchester aimait les personnes capables d'auto-dérision. Il fallait savoir rire de ses handicapes pour justement savoir mieux les accepter. Puis le fait qu'il avait la tête au niveau du nombril de la charmante femme en blouse blanche, ne lui fit point dire le contraire.

    La visite médicale fut terminée et il se rhabilla … Dommage ce fut trop court pour le jeune homme. Il désirait encore profiter de la compagnie de Seena. Il avait passé un bon moment en sa compagnie, sachant qu'elle avait réussi à le mettre à l'aise et lui faire passer les testes en un temps record. Il lui sourit légèrement, alors qu'elle tapait encore quelques mots sur son clavier. La feuille en main, elle le libéra pour qu'il aille voguait à ses occupations. Drake se passa la main derrière la tête, c'est son sorte de tic quand il est timide. Et souvent dans la suite des choses, il devient tout rouge comme une tomate. Il remarqua que la tasse de la jeune femme se trouvait encore sur son bureau. Il remonta sa manche et jeta rapidement un coup d’œil sur sa montre. Il avait encore quelques heures devant lui, car aujourd'hui, comme à son quotidien, il n'avait pas beaucoup de travail et pouvait profiter pleinement de son après midi dans les couloirs de l'école.

    Je remarque que ta tasse est vide et qu'il me reste au moins encore trois heures avant de finir ma journée. Je reviens donc dans trente secondes.

    Winchester disparut de la circulation, la tasse n'était également plus présente. Trente secondes plus tard, il revient avec un boite de chocolats, une tasse de chocolat chaud et celle de l'infirmière. Il la déposa sur son bureau. La tasse était pleine d'un breuvage (au choix). Il prit un chocolat, la boite était déjà entamé.

    Il est l'heure du goûté !!! Donc sert toi si tu en veux … Ne soit pas timide, puis c'est pas cela qui va te faire prendre vingt kilos en une bouchée. Il faudra un jour qu'une femme m'explique pourquoi elles ont toujours cette vieille excuse quand on commence à manger quelque chose d'un peu trop calorique.

    Il sirota son chocolat chaud et une idée vint lui frapper le crâne. Il posa la tasse ne catastrophe.

    Oups, je m'excuse !!! Je ne t'ai même pas demandé, si cela te déranger … Si tu as du travail, c'est pas grave … Je retourne à mon bureau et on remettra cela à une autre fois.

    Lui dit-il doucement et avec le sourire. Il ne voulait pas s'imposer et surtout devenir un gêne pour la jeune demoiselle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena O'Dell
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 20/12/2011
Pseudo : Seen'

More about you
Âge: 24 ans
Don: Ange
Points gagnés: 33

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Ven 13 Jan - 9:13

« Je remarque que ta tasse est vide et qu'il me reste au moins encore trois heures avant de finir ma journée. Je reviens donc dans trente secondes. »

La jeune femme eu juste le temps de lever les yeux, étonnée, pour le voir disparaitre avec sa mug en un battement de cil. Refermant la bouche alors qu'elle voulait ajouter quelque chose, elle haussa les épaules et sourit en retournant à son clavier. Elle terminait de remplir le dossier dans le logiciel et de ranger soigneusement la feuille quand il réapparut...Avec bien plus qu'une tasse pleine. C'était un goûter complet et entier qu'il lui servait là et elle ne su pas quoi dire pendant un moment. Où avait-il put trouver ça ? Question stupide, il était passé à la machine à café puis avait prit les chocolats dans son bureau surement. Tout ça se trouvant approximativement à l'autre bout de l'établissement. Mais elle devait prendre en compte le fait que pour lui, cligner des yeux revient à se propulser d'un endroit à un autre. Un grand sourire enfantin se dessina sur ses traits.

« Oups, je m'excuse !!! Je ne t'ai même pas demandé, si cela te déranger … Si tu as du travail, c'est pas grave … Je retourne à mon bureau et on remettra cela à une autre fois. »

La jeune femme lui sourit avec reconnaissance. Elle avait besoin d'une pause étant donné qu'elle avait été interrompue un peu avant. Alors elle n'était surtout pas contre ce goûter improvisé. Ses mèches brunes dansèrent quand elle fit non de la tête.

« Ne t'en fais pas, je devais en prendre une avant que tu n'arrives alors je ne vais refuser celle-ci. Par contre, je vais afficher dehors que je suis en pause sinon on risque de venir nous déranger...Et je ne veux pas partager ma part de chocolats ! »

Elle se leva en riant et alla accrocher sur sa porte un petit écriteau avec marqué dessus "L'infirmerie est momentanément fermée, revenez dans quelques minutes.". Aucune règle ne lui interdisait de faire ça, elle avait vérifié. Reprenant place dans son siège, elle poussa un petit soupir de soulagement. Enfin un moment de détente. Elle prit à deux mains la tasse chaude qu'on lui avait servit et se réchauffa les paumes dessus un instant.

« Ca fait du bien de pouvoir souffler un peu. Je ne passe pas ma journée à courir d'un malade à l'autre mais j'ai de quoi m'occuper avec tous les dossiers à faire passer en numérique... C'est étrange que vous n'ayez jamais pensé à le faire avant, pourtant l'équipe administrative est jeune, c'est souvent les jeunes qui proposent des idées de ce genre. »

La jeune femme porta la tasse à sa bouche pour profiter de son goûter improvisé. C'était elle qui avait demandé cet ordinateur tout neuf pour pouvoir gérer plus rapidement et plus proprement les dossiers. Elle avait l'habitude de l'outil informatique et s'en servait beaucoup depuis le début de ses études alors retourner au crayon et au papier, très peu pour elle. Ca ne lui manquait pour rien au monde les classeurs entiers de feuilles plus ou moins bien écrites et en plus ou moins bon état.

« Si je me souviens bien, tu as un bureau pourtant équipé. Tu disais ne pas avoir de travail avant dans 3h. Ca a l'air assez calme d'être directeur adjoint. »

Elle lui adressa un clin d'oeil pour bien souligner qu'elle ne faisait que plaisanter. Le directeur étant très peu présent (comment peut-on être présent quand on ne se montre même pas). Alors sont subalterne devait gérer pas mal de choses.

« C'est gentil pour les chocolats. Et pour ta compagnie. Je me sens rapidement seule dans le silence de mon bureau. Mais comme c'est la pause parlons d'autres choses. Tu as été élèves ici pas vrai ? A quelle époque ? Je n'ai pas le souvenir de t'avoir croisé. »

Si elle avait voulu, Seen' aurait jeté un simple coup d'oeil à son dossier pour avoir son âge, sa date de naissance et toutes les informations relatives à sa scolarité à Iesfira. Mais quel intérêt si elle avait en face d'elle quelqu'un qui pouvait tout lui raconter ? Elle replia les genoux contre elle pour se lover dans son grand fauteuil, serrant sa tasse bien chaude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Winchester
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 26
Pseudo : Mister le Sous-directeur

More about you
Âge: 28 ans
Don: Téléportation
Points gagnés: 20

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Sam 21 Jan - 0:20

    Drake sirotait tranquillement son breuvage, dégustant de temps à autre un chocolat. Il était également content d'avoir un peu de compagnie, car Seena n'était pas la seule à se sentir seul dans son bureau. Drake était le Sous-directeur, il avait donc plus de paperasse que le plaisir d'avoir de la visite dans son bureau. Il faut savoir que quand on vient le voir, c'est rarement pour des bonnes nouvelles. Il était très doué dans son rôle de médiateur et d'intermédiaire, mais il n'avait pas souvent la chance d'avoir de la visite. En pourtant il aimerait bien en avoir, car même s'il dispose de tout dans son quatre mètres carré, il lui manque toujours de la chaleur humaine. Drake aime être au contacte des autres, il est quelqu'un de très sociale ... Seena était une charmante jeune femme, pourtant il n'avait pas souvenir de l'avoir croisé dans les murs d'Iesfira. C'est vrai qu'il avait été très pris par ses aptitudes physiques. Il passait plus de temps sur un ring qu'en salle de cour.

    Tu sais, on est jeune mais pour nos élèves on reste toujours des vieux imbéciles ... Dit-il en riant.

    Winchester enviait tout de même le travaille de la jeune infirmière. Il est vrai que s'était tout de même la place ou on avait le plus de visite. Puis parfois les élèves viennent ici en faisant semblant, après d'un autre côté ça ne doit pas être facile tous les jours. Elle doit tout de même rester professionnelle, donc aucun moyen de totalement se livrer à quelqu'un.

    Oui je n'ai pas beaucoup de boulot aujourd'hui. Tu sais quand on peut se rendre d'un point à un autre en une fraction de seconde, cela aide tout même. Surtout quand il s'agit de rechercher des choses. Donc ce qui peut prendre plusieurs heures à quelqu'un de normale, ce sera juste une histoire de minutes pour moi. Donc j'ai beaucoup de temps libre, mais je n'ai jamais de retard. Quand j'ai fini je prends du temps pour m'entrainer.

    Il posa sa tasse sur la bureau, de regarda quelques secondes Seena. Il plongea dans ses pensées et se remémora ces plus belles années. Cela faisait longtemps qu'il était à Iesfira. Il voulait lui raconter toute sa vie, mais il ne fallait pas trop se livrer non plus. Il était sous-directeur et il ne voulait pas que des rumeurs se propages comme une flammèche sur de la poudre noire.

    Bah je suis arrivé en première année et est resté ici jusqu'en dernière année. J'avais déjà mon diplôme en poche, mais mon statut de super sportif me permit de rester plus longtemps. Depuis que je suis sur le ring, l'école me verse un salaire et des primes en fonctions de mes victoires. J'ai déjà parcourut le monde avec mes gants de boxe. J'ai permit à Iesfira de se faire un nom dans le challenge internationale des écoles. Mais bon j'étais plus présent sur un ring que sur une chaise en bois. Je n'avais pas beaucoup d'attaches avec les autres élèves. La plus part avait peur de moi, car j'ai considéré comme un bad boys à cette époque. Je plaisais aux filles, j'avais quelques ennemis et quelques amis comme tout le monde. Mais même dans toute cette débauche, j'étais très apprécié des adultes, puis dans l'ensemble je faisais partit à par entière des Insis !!! Et toi ?

    Dit-il avant de reprendre sa tasse et un chocolat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena O'Dell
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 20/12/2011
Pseudo : Seen'

More about you
Âge: 24 ans
Don: Ange
Points gagnés: 33

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Mer 25 Jan - 8:50

Seena lui sourit. A l'entendre parler elle se souvient de cette même époque où elle parcourait les couloirs. Et son récit éveilla également des souvenirs qu'elle ne pensait pas avoir conservé comme des ragots et des histoires qu'on lui avait raconté à elle, la petite nouvelle, sur ce dernière année qui cognait dur. Chaque élève est un héros à part entière dans sa maison à partir de la 6ème ou 7ème année puisque ce sont les dernières. Parfois le mythe se prolonge quand l'élève fait encore deux ans. Alors tant qu'on en est pas une soi même, on parle des autres, des plus grands. Il y a des fans club parfois, des groupies qui demandent des photos ou des signatures sur une photo de classe... Ca faisait partie de la vie de l'école et ça changeait des guerres entre maisons. Et chaque année, les élèves avaient leurs favoris et c'était eux qui s'affrontaient parfois quand il fallait que deux maisons se crêpent le chignon.

« Et toi ? »

La question réveilla un peu la jeune femme qui porta sa tasse à ses lèvres. Ca faisait du bien de boire du chaud d'autant que si le thé lui plaisait, elle préférait encore le chocolat chaud. Comme ils semblaient être entre eux à papoter comme de vieux amis, elle se dit qu'elle pouvait parler ouvertement. La tasse posée sur les genoux qu'elle avait ramené contre elle, elle commença à raconter ses propres souvenirs:

« J'étais moi aussi chez les Insis. Je suis arrivée en troisième année seulement, mon don s'est révélé à moi un peu tard. Tu devais en être à ta septième et dernière année "normale" si je ne me trompe pas. J'ai vite été prise en charge par les gens de ma classe qui formaient un groupe très soudé et rapidement on a été très amis. J'ai toujours quelques contacts avec certains qui côtoyaient ou partageaient mon dortoir. Je crois même avoir entendu parler de toi plusieurs fois, tu étais surement dans les favoris de notre maison. J'avais une amie qui était plutôt accro - Seen' laissa échapper un rire. En y repensant c'était tellement puéril comme attitude...Mais mignon en un sens. - J'ai été plutôt sage comme élève et quand je ne l'étais pas, je ne me suis jamais fait prendre ! J'ai vite appris les règles ici et après une année, je me suis sentie chez moi. J'aidais autant que je pouvais, mes amis mais aussi les nouveaux venus plus jeunes et quelques fois les profs. J'étais assez populaire mais plus comme une bonne amie, quelqu'un sur qui on peut compter que comme un canon de beauté ou une petite amie potentielle. Comme j'étais toujours au bon endroit au bon moment pour veiller sur les autres on m'a appelé Angel assez rapidement. Si tu étais un peu partout dans le monde tu n'as pas dut me croiser souvent mais j'étais assez connue à ma 6ème année. Je suis partie après avoir en mon diplôme pour entrer dans une bonne école de médecine entre autre grâce à une bourse que mes notes m'avaient permit d'avoir. J'ai suivis une formation spéciale qui m'a permit de décrocher mon doctorat en 6 ans au lieu de 8 ans. Et me voila de retour ! »

La jeune femme sourit en étirant la main pour prendre un chocolat. Elle n'avait pas grand chose à craindre niveau prise de poids alors elle pouvait se permettre ça. Ah les années à Iesfira...quand c'était elle qui faisait des expéditions nocturnes ou le bazar dans un couloir. Elle s'envolait toujours à temps, ne laissant aucune plume derrière elle et das la classe, tout le monde couvrait tout le monde. Elle avait eu de la chance.

« Ca a été des années super ici ! J'étais obligée de revenir, je me sentais loin de chez moi sinon. Je crois que c'est comme ça pour beaucoup d'élève d'ailleurs, une fois le diplôme en poche. Je me souviens encore de cette prof de langue qui pouvait se dédoubler pour nous surveiller des deux bouts de la classe ! C'était tout un défi de faire des anti-sèches ou des bêtises sous son autorité. Elle est partie en retraite un an avant mon départ...La pauvre, j'aurai aimé lui dire à quel point elle avait eu du courage de nous faire cours. »

Elle lui sourit. Elle venait d'avouer au sous-directeur qu'elle n'avait pas été aussi sage que son dossier le disait. Non pas qu'elle soit allée jusqu'à être un cancre mais elle avait bien profité de sa jeunesse. Et elle n'avait rien à regretter aujourd'hui.

« Quand je vois les élèves maintenant, je me met à leur place et je souris. C'est tellement fou d'être un élève de Iesfira. J'aimerai encore participer à la compétition entre les maisons, je crois que c'est une des chose dont je n'ai pas assez profité. Aller raconte moi: tu as fais quoi comme bêtises ? Je te raconte les miennes si tu me raconte les tiennes. Et tout ça restera entre ses murs ! »

Elle lui adressa un clin d'oeil complice. Elle se sentait en confiance avec lui, comme si elle avait à faire à un ami à qui elle pouvait parler librement. ils ne pouvaient plus se faire punir ni l'un ni l'autre pour ce qui avait été fait. Surtout qu'ils étaient presque de la même génération donc ils n'avaient pas de leçon a se donner mutuellement.

« On m'a raconté en arrivant que tu avais repeint les portes des dortoirs Somnis en vert et brun avec ta classe...C'était l'histoire préférée de mon amie. C'est vrai ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Winchester
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 26
Pseudo : Mister le Sous-directeur

More about you
Âge: 28 ans
Don: Téléportation
Points gagnés: 20

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Sam 28 Jan - 3:53

    Drake sirotait tranquillement son breuvage. Il avait quasiment terminé sa tasse et ne touchait plus aux chocolats. Il n'avait plus trop envie d'en manger, sachant que la boite lui appartenait et qu'il en avait déjà mangé une bonne quantité. Le temps passait tranquillement. Les deux adultes discutaient autour d'un goûter improvisé. Seena avait pour habitude de se recroqueviller sur elle-même, serrant ses genoux contre son buste. Drake quant à lui, avait une position basique, c'est presque s'il ne bougeait pas. Les bras croisés et les deux jambes au sol ... Une position normale, mais qui reflétait tout de même un petit droit de réserve face à son interlocuteur. Les minutes passèrent et les deux grands enfants discutèrent du passé. Ils parlaient de l'ancienne époque, alors qu'ils étaient encore des élèves de Iesfira. Drake était ravis de connaitre un peu le passé de la jeune femme. Il était même très ravis d'apprendre certaines révélations. Cela est naturel, sachant que l'infirmière était plus jeune que lui.

    Tu sais avec un don comme le mien, il est très aisé de faire des bêtises. Surtout quand il s'agit de la guerre entre les différents dortoirs. Oui j'avoue le coup de la peinture s'était moi et quelques collègues. Enfin ça s'était encore au début ... J'étais pas très imaginatif à cette époque. On avait failli se faire voir, mais heureusement mon ami était une sorte de caméléon. On avait eu chaud sur ce coup, car cela aurait eu pour effet de déclencher encore plus d'hostilités. Car l'individu en question n'était d'autre que le délégué représentant le dortoir.


    Il marqua une pause ...

    Après il eut le coup des punaises sur le chaise des professeurs, alors qu'ils sont en train de s'asseoir. Pour cela j'étais très fort, bien sûr grâce à mon don. Puis le coup des sots d'eau fraîche en pleine nuit, sans effraction ni témoin. Mais en y repensant, le plus dur fut tout de même les premières années. J'avais du mal à utiliser mon pouvoir ... Un vrai boulet. A chaque fois que je me téléportais, j’emmenais avec moi un bout de l'endroit où je me situais. Alors le plus embarrassant restait tout de même les sanitaires. Cela me valut de nombreuses heures de punitions et TIG.

    Drake posa sa tasse et décroisa les bras.


    Mais dans le fleuron de mon âge j'étais plus tôt connu pour mon agressivité. Une petite étiquette de "bad boy" qui avait de conquête à la pelle, sortait tard la nuit, ne faisait pas ses devoirs ... j'en passe ... mais surtout qui était toujours présent dans les bagarres. C'est vrai à cette époque, le moindre regard de travers, la moindre remarque et mon direct du droit partait dans une mâchoire. C'est ainsi que je commença la boxe et surtout à me battre. Parfois s'était pour un rien, alors qu'à d'autres moments s'était pour venir en aide. Mais en tout cas, j'étais dans toutes les bagarres de mon âge ça c'est sûr ! Puis vers la fin, il n'y avait quasiment plus d'affrontement ... Les autres élèves avaient trop peur de prendre une raclée par les Insis. S'était très amusant ... Surtout quand on voyait leurs têtes quand j’apparaissais à quelques centimètres d'eux. Qu'importe le pouvoir, si on ne sait pas se battre sans celui-ci, on perds à tous les coups.

    Drake rigola quelques instants ...

    Et toi ? Tu devais sûrement être un ange ... non ?


    Demanda-t-il d'un air enfantin et moqueur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena O'Dell
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 20/12/2011
Pseudo : Seen'

More about you
Âge: 24 ans
Don: Ange
Points gagnés: 33

MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   Dim 29 Jan - 3:06

Seena haussa les sourcils, assez impressionnée par ce palmarès. Elle était trop jeune pour avoir fréquenté Drake ou ses amis, elle n'avait donc eu que des échos de leurs exploits. Elle découvrait donc un aspect tout nouveau de son collègue. Un ancien cancre devenu sous-directeur ? Pourquoi pas, même si c'était plutôt étrange. En général ceux qui se battaient beaucoup n'aimaient pas trop l'école et une fois sortis n'y revenaient pas. Elle avait du mal à l'imaginer dans son uniforme un peu débraillé comme tous les ados rebelles et avec une troupe de groupies derrière lui. Un sourire illumina le visage de l'infirmière quand la vision fut complète. Rien à voir avec l'homme qu'elle avait face à elle...Quoi que.

- Et toi ? Tu devais sûrement être un ange ... non ? -

La jeune femme se mit à rire. Jeu de mot un peu facile mais elle ne lui en voulait pas. En tout cas s'il la voyait comme ça c'était qu'elle avait encore l'air de la petite fille sage que tout le monde se figurait. Et c'était cette allure qui lui valait une réputation si clean et un dossier aussi parfait. Pas vu pas prit comme dirait l'autre. La jeune médecin reposa sa tasse désormais vide sur son bureau et changea de position, croisant les jambes et s'accoudant sur sa table, les mains toujours autour de sa tasse dont la faïence était encore tiède, pour s'occuper. Un sourire espiègle étirait ses lèvres.

- Mon dossier me dépeint comme tel, les profs aussi et la majorité des personnes qui me connaissaient alors. Ça ne veut pas dire que je suis restée aussi sage que ça. Mais je n'ai usurpé ni mon nom ni ma réputation: à chaque fois que quelqu'un était en difficulté ou avec des soucis, je finissais par le croiser et lui venir en aide d'une façon ou d'une autre. Comme si j'étais attirée par les malheur des autres. A force d'être toujours la solution à tout et de me trouver au bon endroit au bon moment, j'ai gagné cette étiquette d'ange gardien, si sage et si admirable dans son attitude et dans ses notes. Mais mes amis proches connaissent une autre version de moi. Un jour les Somnis de huitième année on décidé de répandre des cauchemars dans tout le dortoir des Insis pour "nous apprendre la vie". Deux jours après qu'on ai réussit à faire cesser le phénomène, j'ai aider à monter un plan de vengeance. On a retirer toutes leurs portes, un élève sachant parler aux animaux à fait entrer des souris et des blattes dans tous leurs placards et toutes leur salle de bain et pour finir, on a coupé les lacets de toutes les chaussures. En une nuit ! Tout les cinquième et sixième année avaient voulu participer. J'ai coordonné les opérations et donné les idées principales. J'ai aussi aidé au transport des portes qu'on à fait passer par des fenêtres. Je les déposaient dans la cour intérieure. Aucun Somni ne s'est réveillé cette nuit là et grâce à une ruse, on a réussit à éviter les rondes des surveillants. Je peux te dire que ça nous a valu une compétition encore plus acharnée en fin d'année. -

Ah que de souvenirs... C'était la nuit la plus mémorable qu'il lui ai été de vivre et pour rien au monde elle n'en changerait les détails. Leur promotion fourmillait de dons très utiles pour les mauvais coups et ils en avaient largement profité.

- Je n'ai jamais voulu être une rebelle ou être désagréable mais faire des bêtises, jouer des tours et défier le règlement dans le dos des adultes, je l'ai fais autant de fois que n'importe quel élève. J'allais souvent voler de nuit dans le jardin et avec une amie qui pouvait changer sa voix, je m'habillais d'un grand draps blanc translucide et je faisais parfois peur aux petits couples qui sortaient. Un coup de maquillage pour le teint blanc et les cernes, une voix d'outre-tombe qui pousse quelques râles et on fait des merveilles en pleine nuit. Mais c'est sur, j'étais moins agitée que toi. -

Elle n'avait jamais fait de mal à personne mis à part cette fois où un garçon l'avait poussé a bout. Après une semaine de harcèlement, il pensait pouvoir faire définitivement d'elle son bouc émissaire. Pas de chance, elle n'en avait ni l'envie ni la patience et après une bousculade de trop, elle avait explosé. La pensant inoffensive et toujours calme, le pauvre n'avait pas eu le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait et c'était retrouvé avec le nez fracturé, un œil au beurre noir et des contusions partout. Direction l'infirmerie. Comme le parcours de Seena avait été irréprochable jusqu'ici et que de nombreux témoins attestaient que c'était de la légitime défense, l'administration ferma les yeux pour permettre à la jeune fille d'entrer dans l'école qu'elle voulait tant pour ses études. Ainsi aucune trace de cet écart de conduite en public ne figurait dans les rapports et c'était bien mieux ainsi.
Le temps passait, les deux adultes bavardaient tranquillement jusqu'à ce que Seena regarde l'heure. Ca faisait déjà presque une demi-heure ! Elle ne pouvait pas se permettre de perdre trop de temps, que ce soit dans le classement des dossiers ou dans l'accueil des élèves. Dommage, elle avait apprécié la pause et la compagnie. Mais elle n'avait pas autant de temps à disposition que le sous-directeur.

- Bon, je vois qu'il est déjà tard. Je dois me remettre au travail, je viens de cumuler mes deux pauses de la journée en une seule fois. -

Elle se leva pour aller ranger sa tasse et retourna à la porte d'entée pour récupérer la petite pancarte.

- Merci pour le goûter improvisé, ça m'a changé les idées. Et pour cette replongée dans les souvenirs ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas discuté avec un Insi de ma tranche d'âge. Surtout, si tu as des problèmes viens me voir. La boxe peut faire des dégâts à retardement parfois. -

Elle lui adressa un sourire rayonnant avant de retourner à son bureau et à son ordinateur. Et voila, pile de dossier, à nous deux ! Elle le trouvait charmant ce sous-directeur et il la mettait à l'aise. Elle ne se sentait plus oppressée par ses visites. Une chance pour elle d'avoir une direction comme ça et non pas composée de vieux ronchons stricts et sévères.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: God save the Rock'n'roll   

Revenir en haut Aller en bas
 
God save the Rock'n'roll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]
» Baek Min Hwan ¦We rock it, roll it, swing it, drop it, take it, shot !
» La maison de retraite du rock and roll
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 57 : Rock'n'Roll
» Présentation Evil Slash [en cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ★ Deuxième étage :: ★ Infirmerie-
Sauter vers: