Partagez | 
 

 C'est un échec ? [ PV : Katelynn ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tenessee William
Somnis
Somnis
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/12/2011
Pseudo : Arane

More about you
Âge: 16 ans
Don: Insuffler la vie
Points gagnés: 81

MessageSujet: C'est un échec ? [ PV : Katelynn ]   Mer 14 Déc - 12:00

Spoiler:
 

    ,, Chaque jour est une nouvelle expérience et chaque expérience doit faire espérer un nouveau jour. `` Ai-je lu il y a peu. Cela me prête à la réflexion dans la mesure où je ne mène aucune nouvelle expérience. La vie autour de moi est stable, pour l'instant, rien ne semble permettre la perte d'une quelconque vie, ainsi continue-t'elle à durer, et moi à observer. Le petit robot à mes côtés opina de la tête, son large sourire représenté par un autocollant vulgaire semblait me parler, prendre du sens, et cela me fit sourire, devant la stupidité de la chose, et de l'éxistence de cet être préfabriqué. Le frappant du bout du doigt, je lui retirais cette petite lueur, ce tissu blanchâtre d'une finesse absolue que j'avais insérée en lui, mon doigt passant au travers de la matière pour récupérer cette lueur, qui vint s'installer sur le bout de mon doigt, l'air joueur, avant de daigner rentrer sous ma peau. Ma peau ... De l'extérieur, elle paraît tout à fait normale, légèrement bronzée, un teint des plus net, mais pour moi, c'est différent. Si je la regarde, si je la regarde vraiment, je vois mon corps comme il est vraiment : mes organes pétillent tous la vie, mon sang la transpore, chacune des cellules de mon corps en semble composée, de cette vie. Elles brillent toutes, pas comme une lumière aveuglante, non, plus comme une lueur qui nous permet de discerner mais non de voir, à la manière de la lune.

    Regardant ma main comme si je la voyais pour la première fois, je la leva devant les yeux, avant de me redresser, revenant dans la réalité. C'était un des couloirs menants aux salles les plus diverses et les plus étranges d'Iesfira, que ce soit celle de musique, de musculation, de danse ... C'est dire comme cette école est grande, je ne parviens toujours pas à en voir le bout malgré mes heures de temps libre à l'explorer. Grâce à cela, je savais, entrautre, que, par exemple, il y avait non loin une salle dont le sol rappelait celui d'un échiquier géant, le nombre de cases était certes inccorrectes, mais des statues entouraient cette salle, et un coup d'oeil rapide m'avais permis de discerner le jeu d'échecs géant qui pouvait prendre place à l'intérieur de cette pièce. D'un pas calme et tranquille, esquivant les quelques premières années intriguées par le son en provenance des salles de musique, quelqu'un semblait bien s'amuser au piano, et cela se laissait entendre dans les pièces avoisinantes, il y aurait donc une bonne musique d'ambiance. Passant la porte lentement, je m'imprégna de l'air de la pièce avant d'y rentrer, les pièces géantes semblaient avoir été laquées, elles brillaient à la lumière du lustre central et des lampions parcourant les murs. Aucune originalité sur la tapisserie, un blanc mêlé d'un noir pale, simplement horrible.

    Posant mon sac dans un coin de la pièce, j'en sortis une feuille ainsi qu'un stylo, afin d'écrire une brève missive : "Venez jouez dans la salle à celle de Musique, tant que vous disposez d'une certaine logique. ". C'est sur cette rime sans grande originalité que je plia le papier de manière à en faire une grue, comme on me l'avais enseigné. Déposant quelques fils de vie sur sa tête, celle-ci déploya ces ailes, flotillant devant moi avec peine, jje n'avais pas été généreux quand à sa vitalité, et bien soit.

    - Va me chercher un adversaire.

    Opinant de la tête, la grue voletas gracieusement par la porte restée ouverte, tandis que je me mis à compter. Un, deux, quatre, six, huit. Un deux, quatre, six, huit. Voilà, j'avais les limites de l'échiquier, il prenait une place centrale dans la pièce, et seules quelques cases débordaient de chaque côté, laissant largement la place pour passer, sachant qu'une case mesurait bien plus de deux mètres. Ces quelques calculs de fait, je m'accroupissa sur le sol, étendant mes mains dans un des coins. Les filins blanchâtres s'étendèrent alors sur une surface de huit cases sur huit cases, un échiquier des plus normal. D'abord ils en firent le tour, avant de construire des diagonales, puis des hauteurs, avant de s'entrelacer dans un ensemble parfais, une toile presque artistique, que malheureusement seul moi parvenais à distinguer. Restait à animer les statues une par une, cela me demandant tant d'énergie que j'avais du déployer ce que j'appelle mon "souffle" sur la zone de l'équichier. Ainsi, je n'avais pas besoin de les animer, elles répondraient aux commandes simples tant qu'elle se trouveraient dans cette zone. Ce pouvoir est éreintant mais offre tant de possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katelynn Dagan
Insis
Insis
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Pseudo : Katell

More about you
Âge: 16 ans
Don: Métamorphose humaine
Points gagnés: 69

MessageSujet: Re: C'est un échec ? [ PV : Katelynn ]   Dim 18 Déc - 4:20

- Imbéciles de Somnis ! Qu'est-ce qu'ils m'énervent à se croire si intelligents !!


C'est au rythme de ces fulminations que Katelynn marchait dans le couloir. La tête haute et le pas décidé. C'était elle, la chef de royaume bizarre qu'était l'école de Iesfira. Et ces petits idiots qui lui avaient tenu tête, se prétendant plus intelligents qu'elle, sous prétexte qu'elle avait une une mauvaise note en histoire !
Elle avait serré les points sous l'insulte, et avait tourné le dos, les phalanges blanchies, le visage rouge de colère. Sous les ricanements des élèves Somni. Elle en rageait encore, un quart d'heure après, et se forçait à marcher dans les couloirs pour se calmer. Elle avait bien songé à se transformer, non pas avec l'apparence de Neïa -elle avait baptisé ainsi la jeune fille aux cheveux roses et aux yeux émeraudes totalement irréels qu'elle devenait sous l'influence de son don-, mais en quelque chose d'autre, n'importe quoi. Elle savait que ça l'aurait vidé totalement de son énergie. Plus de colère. Mais à la place, cette affreuse faiblesse, seule chose qui lui restait dans ces moments là. Non, hors de question.

Elle marchait donc, tournant en rond comme un tigre dans une cage, maudissant les gamins qui hantaient cette école. Insupportables gamins !
C'est dans cet état de colère contenue avec peine qu'elle tomba sur l'oiseau. Mais pas un oiseau, non : un origami. Un oiseau qui voletait avec peine à quelques pas d'elle, avec l'air de ne pas savoir où aller. Intriguée par ce mystère qu'elle ne comprenait pas -comme un bout de papier pouvait-il voler ??-, elle s'élança et l'attrapa au vol, lui froissant les ailes au passage. L'oiseau de papier cessa de se débattre lorsqu'elle entreprit de le déplier, ayant aperçut un mot à l'encre noire.

Elle tomba sur une simple phrase :
"Venez jouez dans la salle à côté de celle de Musique, tant que vous disposez d'une certaine logique. "
Elle se renfrogna. Allons bon, voilà que quelqu'un lui lançait un défi. Dans la salle de musique. Elle connaissait bien cette salle, elle allait parfois s'y réfugier, pour calmer sa colère. De là, on pouvait entendre les accords qu'un ou une élève venait parfois plaquer sur le grand piano de l'école. Katelynn elle même avait joué sur ce piano de temps en temps au cours de ses années à Iesfira, apprenant petit à petit des mélodies toutes simples.

Elle s'interrogea sur l'identité de la personne qui avait envoyé ce papier. Puis un sourire naquit sur les lèvres de la jeune fille, pas un sourire de joie, non, le sourire de la personne qui va se venger de tout ce qu'on lui a fait subir durant la journée. Qui que soit cette personne, elle allait entreprendre de lui faire regretter ce défi.



Elle se dirigea donc tout droit vers le lieu indiqué, et sans aucune hésitation, franchit le seuil de la pièce. Elle ne vit rien de particulier, sinon les pièces géantes qui semblaient n'attendre qu'une chose : jouer. Elle distingua seulement ensuite la silhouette de son adversaire.
Elle plissa les yeux, pour le distinguer -il ne faisait pas très clair dans la salle. C'était un garçon, elle l'avait déjà vu plusieurs fois, il était en sixième année lui aussi, elle en était sûre. Elle était incapable de se rappeler son prénom, mais une chose était sûre : il était Somni. Katelynn eu un sourire mauvais, qu'elle s'empressa de dissimuler. Elle allait prendre sa revanche sur ces incapables de Somni.

Envahie par la sensation agréable que lui procurait toujours le fait de pouvoir affirmer sa domination, elle lança au garçon :

- Tu cherchait quelqu'un pour jouer ? Eh bien me voilà. Je suis Katelynn. Et toi tu es... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenessee William
Somnis
Somnis
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/12/2011
Pseudo : Arane

More about you
Âge: 16 ans
Don: Insuffler la vie
Points gagnés: 81

MessageSujet: Re: C'est un échec ? [ PV : Katelynn ]   Mar 20 Déc - 15:00

    De magnifiques oeuvres d'arts, cela dit, ces statues démontraient leurs limites lorsqu'elles se déplace avec la finesse et la démesure d'un éléphant dans un magasin de joaillerie. Cela dit, le rendu était plaisant, une fois aligné dans une position qui semblait leur être propre, elles semblaient sages, presques inanimées. Certes, théoriquement, ce sont des statues, donc elles sont inanimées, mais mon pouvoir change la donne, donc je peux me permettre de changer le commun du bon sens, une statue, ce n'est pas innanimé et immobiles, c'est tout simplement pas encore animé et donc dans l'attente d'être mobiles. Chacune d'entre-elle avait un mouvement presque mécanique, qui forçait l'admiration, il semblait qu'elles devaient placer toute leur force pour soulever leurs poids. ( Qui, bien que n'étant pas extrêmement lourd, n'était pas pour autant léger, loin de là ).

    Une fois ce point éclaircis, et toutes les pièces correctement installée, je me positionna au centre de celle-ci, regardant de haut des pièces qui, pourtant, avait ma taille, si ce n'est beaucoup plus, notamment la tour. Chacun des pions représentant un soldat, les noirs étant armés d'épées, longues, fines, large, à deux mains ou une seule, peu importe. Des guerriers, qui semblaient vouloir en découdre, et dont les casques rappelaint un peu ceux des vikings d'autrefois, disposant de cornes majestueuses, d'un air rabougris, l'air bourru. Derrière eux l'on pouvait notamment voir des tours aux allures de ... Géant ? Des géants disposants d'imposantes masses, presques aussi grosses que les soldats, et pourtant ils n'était qu'un peu plus grand qu'eux, et la tenait sur leur épaule, stable. Vinrent les cavaliers, qui n'étaient en définitif que des hommes, plus chétifs, plus barbus, et plus petits. Ils n'auraient qu'a sauter pour prendre les pièces adverses.

    Les fous semblant, quant à eux, avoir l'air d'être saint d'esprit, dans la mesure ou ils sont vêtus d'une robe, d'un bâton et d'une très, très longue barbe. D'une taille moyenne, ils restaient légèrement supérieur aux pions de manière à ce qu'on les distingue plus facilement. La Reine, quant à elle, était sans aucune doute la plus classieuse. Un noble manteau de fourrure royal la recouvrant, un casque peu pointu, et beaucoup, beaucoup d'épées à la ceinture. Il semblerait qu'elle sois la représentation d'une divinité guerrière, dans la mesure ou toutes ces épées semblait prêtes à tailler, bien qu'elle ne reste bien entendu qu'une statue. Enfin, le roi, semblait siéger sur une sorte d'ours polaire réduit, portant une courrone, et un immense marteau dans le dos. Une fois le tour des mes propres pions de fait, quelqu'un rentra dans la pièce, dos à moi.

    - En effet c'est bien moi, Insitum, je suis Tenesse William, et j'ai bien l'intention de te battre aux échecs. Ces pièces sont raisonables, si tu préfère, elles sont dotées de raison et donc capable d'aller là ou tu leurs indique, maintenant, jouons, si tu le veux bien, tu commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katelynn Dagan
Insis
Insis
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Pseudo : Katell

More about you
Âge: 16 ans
Don: Métamorphose humaine
Points gagnés: 69

MessageSujet: Re: C'est un échec ? [ PV : Katelynn ]   Sam 24 Déc - 1:58

Tenessee Williams. Katelynn savoura un instant ce nom, le faisant glisser sur sa langue, le tournant et le retournant. Ça sonnait bien. Ça sonnait classe. D’ailleurs, celui qui le portait avait l’air d’être auréolé par cet adjectif. Classe. Elle pouvait le dire même si le garçon lui tournait le dos, à moitié absorbé par la contemplation des pièces du jeu. Mais cela ne lui fit pas oublier la raison pour laquelle elle se trouvait dans cette pièce. Pour prendre une revanche bien méritée contre les Somni.


Elle fit un pas en avant, et un autre, et ainsi de suite, regardant droit devant elle, l’allure fière. Jusqu’à se retrouver devant une chaise, qui semblait l’attendre. Une chaise haute, qui dominait l’échiquier de la salle. Elle se hissa dessus, et son regard glissa lentement sur chacune des pièces qui lui appartenaient durant cette partie spéciale. Elle avait les blancs. Et le droit de commencer. Comme le lui avait signifié son adversaire.

Elle observa les pièces. Elles étaient extraordinaires, imposantes par leur stature, et elle, Katelynn, en était le chef, la dirigeante. Elle allait les envoyer à la mort ou les faire gagner. Quelle sensation !

Les pions. Les pièces bouclier, comme elle avait coutume de les appeler, quand elle jouait contre son grand-père, dans la maison familiale. Cela le faisait rire. Elle s’en servait toujours pour protéger les grosses pièces. La première ligne. Il y avait une raison, pour que ce soit l’endroit le plus craint des soldats, lors des guerres, non ? Son grand-père lui répétait toujours que si elle perdait –car elle perdait toujours contre lui-, c’était à cause de ça. D’avoir sous-estimé le pouvoir des pions. En regardant l’allure de soldats de ses pions, la jeune fille se promit silencieusement de ne pas sous-estimer ceux-là. Les sabres qu’ils portaient à la ceinture allaient sans doute l’aider dans cette optique…

Puis, elle glissa son regard sur les fous. Qui n’avaient à priori rien de fou. Elle adorait cette pièce, qui ne frappait pas en « droit », qui arrivait sournoisement en diagonale. Tout comme elle adorait les cavaliers, avec leur trajectoire si particulière. Ceux du jeu qu’elle avait sous les yeux se tenaient penchés sur leurs montures, comme lancés à pleine vitesse. Elle avait hâte de les envoyer au combat.

Elle arrêta ses yeux sur les tours. Drôles de tours. Elles ressemblaient à des rochers. Dressés pour faire face à tout ce qui aurait pu arriver. Massif fut l’adjectif que Kat’ leur attribua. Elle avait toujours eu du mal à protéger ces pièces. « Trop faciles à encercler », disait-elle pour se justifier. L’éclat de rire de son grand-père qui suivit immanquablement cette phrase lui revient en mémoire, et elle sourit.

Enfin, elle regarda le couple royal. Comme ils étaient beaux. Beaux à leur manière, à la manière des guerriers. Le roi était juché sur le dos d’un loup. En jetant un regard de l’autre côté du plateau, elle put voir que la monture des noirs était un ours polaire. Le loup et l’ours…. Quant à la reine, elle était bien loin de l’idée qu’on se faisait souvent d’une reine, douce et calme. Non, celle-ci se tenait fièrement aux côtés de son monarque, vêtue royalement, et avec, dans chaque main, une dague. Par mesure de sureté, semble-t-il, elle avait aussi un sabre à la ceinture, qui faisait écho à ceux que portaient les pions blancs.


Katelynn sentit l’excitation que provoquait l’affrontement affluer dans ses veines, et sans hésitation aucune, elle commença la partie :

« Pion en G4 ! »

En elle-même, elle pensa : « Je vais tout faire pour te faire honneur, grand-père, compte sur moi ! », et il lui sembla que le vieil homme était juste derrière elle, lui dispensant ses précieux conseils.


Tenessee avait avancé un pion lui aussi. Katelynn envoya un fou en H3, et attendit le coup suivant de son adversaire, avec une impatience croissante. La partie allait être passionnante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenessee William
Somnis
Somnis
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/12/2011
Pseudo : Arane

More about you
Âge: 16 ans
Don: Insuffler la vie
Points gagnés: 81

MessageSujet: Re: C'est un échec ? [ PV : Katelynn ]   Sam 31 Déc - 15:39

    Mon adversaire est donc bel et bien Katelynn Dagan. Celle qui change de forme, autant dire que j'affrontais une personne qui est à la fois unique, mais qui peut être celle qui lui plaît. Quel intéressant pouvoir, pas autant que le miens, pour sûr, mais relativement drôle à utiliser. Maintenant, une fois qu'elle eu pris sa place, sur son trône de maître d'échecs. Remarquez, ce nom est certes est un peu vite attribué, bien que je venais tout juste de l'inventer, elle ne pouvait décemment pas être meilleure que moi aux échecs, elle restait axée sur le physique, son pouvoir en étant la preuve. Maintenant, je prenais ma place, lentement, sur l'ours polaire monté par mon roi, juste devant celui-ci. Maintenant, je me devais d'établir une stratégie qui tienne la route, analyser son style de jeu, sa stratégie, si elle en as une, ce qui, soit dit en passant, réussirait à m'étonner. Son pion, une ouverture pour son fou, pour sécuriser son cavalier ou créer une avancée.

    - Pion en E5

    Fièrement, le soldat avança de deux cases, sous le regard vide de toutes les autres pièces, qui ne pouvaient que le fixer et attendre sagement leur tour de tuer, où d'être tué. En effet, leur situation était bel et bien tragique, au service d'esprits supérieurs, n'attendant que de mourir sur un simple ordre projeté par une personne qui, pourtant, ne viendras pas faire le sale boulot elle-même. C'est ce que représente le roi, et c'est pourquoi j'ai pris sa place. C'est ce que nous sommes, pour eux, nous leurs sommes supérieurs, nous sommes puissants, et surtout, conscients. Plus que la vague lueur de lucidité que je leurs ai offerte. Elle sorti alors son fou, lentement, ce dernier se déplaça dans un coin, prêt à frapper en diagonale mon propre fou si je venais à faire une erreur, chose que je ne ferais jamais, aux échecs tout du moins. Sa stratégie débutant sur des fous, je me devais de répondre par mes cavaliers, ces derniers étant les plus utiles face aux fous, capable de les coincer dans un coin, tandis que ma reine pourrait venir couvrir leurs derrières dodus.

    - Cavalier en F6

    D'un bond, d'un seul, le cavalier s'élança par-dessus mes pions, avant de terminer dans la case, sans débordement, sans heurter de trop le seul, sans laisser la moindre trace. Regardant fièrement les autres pièces de haut, depuis sa monture, il se dressait, tel un garde-fou contre le fou de Katelynn. Elle continua alors, avançant un pion en F4, venant chercher mon cavalier au plus près. C'était un coup relativement risqué dans la mesure ou son pion lui servirait de pivot en défense, et non en attaque. En particulier celui-ci, mais soit, je ne pouvais pas avancer d'hypothèses trop rapides, et me contenta d'annoncer.

    - Reine en E6

    Ma reine, gracieuse au vu de son nombres impressionnant d'épées, avança calmement derrière le pion que j'avais avancé, et nargua les autres pièces, elle semblait bel et bien à l'abri. Maintenant, jouer cette partie n'avais que l’intérêt certes jouissif mais limité de battre quelqu'un aux échecs, il fallait rendre cela plus intéressant, mais de quelle manière ? Elle avais un esprit imaginatif, elle trouverais sûrement.

    Dis moi, que dirais-tu de parier quelque chose sur cette partie ? Pas de biens matériel, mais plutôt quelque chose de personnel, d'osé .. Une suggestion ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est un échec ? [ PV : Katelynn ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est un échec ? [ PV : Katelynn ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» Nuage de Souris ♂ - La chute n'est pas un échec, l'échec c'est de rester là où l'on est tombé.
» [Activité] Partie d'échec géante !
» L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.
» Yulian ✿ l'échec ce n'est pas de tomber, mais de rester là où tu es tombé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ★ Quatrième étage :: ★ Salle sur Demande-
Sauter vers: