Partagez | 
 

 EVENT ▬ Lost in the Calicot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lys d'Eleven
Impés
Impés
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Pseudo : Wegniale

More about you
Âge: 17 ans.
Don: Contrôle du feu
Points gagnés: 5

MessageSujet: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Mar 10 Jan - 8:07



« Calicot Jack ? Hmmm, de nom je crois que c'est le directeur ... Mais à vrai dire, on ne le voit jamais, il est toujours dans son bureau, il doit être vraiment occupé. »
@ Mister Angus, Somni, 5e
« Je, je. Euh. Non, rie-en, je ne sais rien de lui-lui. Je ne l'ai jamais v-vu. »
@ Zero Van Hallagen, prof
« Calicot Jack, vous dites ? Ce que j'en pense ? Bah, pas grand chose, comme tout le monde à Iesfira. Juste qu'on le voit jamais, et que pour le reste, on sait pas trop pourquoi il est directeur, quoi. Pourquoi, c'est pour une enquête ? »
@ Lys d'Eleven, Impé, 7e
« Le directeur ? Et bien … A ma connaissance je ne l'ai jamais vu. Pourtant c'est lui qui m'a embauché ! Si ça se trouve, il n'existe même pas parce que même en temps qu'étudiante je ne l'ai jamais rencontré. »
@ Seena O'Dell, infirmière
« Coquelicot Jacques ? Jamais entendu parlé. Directeur ? Ah oui, c'est le mec qui sert à rien et qui est super bien payé... Pourquoi on est pas payé nous d'ailleurs ? Tiens, au fait, il est mignon ? »
@ Atlanta Dawson, xxx, 7e

Calicot Jack, mystérieux et emblématique directeur de Iesfira. Un âge indéterminé, un don inconnu de tous -certains jureraient néanmoins qu'il a des yeux dans le dos-, et aucun renseignement crédible ou même vérifié sur sa vie passée avant d'être directeur; et encore moins sur les raisons de sa présence à la tête de l'école.
L'homme au calicot, ou l'être le plus mystérieux dans l'enceinte de Iesfira.
Cloîtré le plus clair de son temps dans son bureau, reléguant la plus grande majorité de ses tâches à son adjoint, Drake Winchester, ou à l'intendant de l'école, Henry Fincher. Absolument pas bavard, et beaucoup trop impressionnant pour avoir envie de parler de lui dans son dos. Calicot Jack, c'est l'homme insondable, aussi impénétrable que les voies du Seigneur, aussi légendaire que le Père Noël, et plus mystérieux que Jack l'Eventreur, Gray Lucas et Dark Vador réunis.

Calicot Jack, c'est le directeur de Iesfira qui était tellement peu présent qu'il avait fini par disparaître.
Un beau jour d'hiver, juste après le début de l'année. Enfin, c'est à ce moment là qu'on a constaté sa disparition. C'est un professeur qui avait signalé la disparition de l'homme, après avoir trouvé son bureau vide. En soit, il aurait pu être juste parti faire un tour, mais après avoir retourné l'école de fond en comble, on avait bien dû se rendre à l'évidence : Calicot Jack avait disparu.

_____Article extrait de la Gazette Officielle de Iesfira

" Le très discret Calicot Jack, dernier directeur en date de la célèbre Académie anglaise "Iesfira" est, depuis hier soir, officiellement porté disparu. Son absence a été signalée par un membre du corps professoral après le couvre-feu. Peu loquace, l'homme avait pour habitude de ne sortir de son bureau qu'en cas d'extrême nécessité, ce qui explique sans doute le fait que les élèves, personnels et professeurs n'aient eu affaire qu'à son adjoint, le directeur adjoint, Drake Winchester. Cet homme dont personne ne connaît le véritable patronyme, demeure pour lors toute à fait introuvable. Il s'illustre d'après son surnom de "Calicot Jack l'insaisissable", comme le plus énigmatique chef d'établissement de Iesfira, prenant le pas sur ses huit autres directeurs. Inutile de préciser que ce caractère s'accompagne d'un total laxisme dans la qualité de son enseignement, selon l'avis général. Il est malgré tout difficile à l'heure d’aujourd’hui de supputer de façon plausible sur les causes de sa disparition. Quelques intéressés avancent cependant des théorie selon lesquelles une lettre aurait été découverte dans son bureau, le soir de sa disparition. "
_________Le lendemain, dans la salle commune ...

Aux grands maux, les grands remèdes ! Inutile de tourner dix ans autour du pot, le directeur avait disparu de la circulation et on ne savait toujours pas où il se trouvait à l'heure actuelle. La crise guettait notre école, d'ordinaire si paisible. Heureusement, Drake était un habitué des heures supplémentaires; c'était grâce à lui qu'on avait pu lancer les recherches aussi vite. Londres était sur le pied de guerre ! Le sous-directeur avait fait appel à son père et à ses connaissances, et les meilleurs enquêteurs étaient sur sa piste. Depuis deux jours, de nombreux commissaires magiques passaient dans son bureau afin de s'entretenir avec lui. Toutes les forces de police au courant de l'existence de Iesfira avaient été réquisitionnées ! Le MI6 venait de mettre en place ses meilleurs agents et les forces du SAS étaient prêtes à intervenir en cas de conflit. La nouvelle était avérée : Calicot était recherché dans le monde entier.

Notre jeune sous-directeur était tendu, voire même carrément stressé. C'est avec une boule au ventre qu'il alla se placer devant le parloir, au fond de la salle commune où il avait réunit tous les élèves. Les enseignants étaient tous rassemblés derrière lui, les élèves face à eux. Il n'en manquait, en théorie, aucun ! L'école avait été ratissée pour ramener les derniers fuyards à l'annonce que Drake allait faire. L'heure était grave et il fallait faire taire les rumeurs de ses derniers jours; Iesfira était au bords du gouffre et les élèves devaient en être informés. Draw' frappa trois fois sur le micro et se racla la gorge. Les murmures cessèrent … Le silence avait été demandé. Il sortit trois feuilles qu'il disposa sur le comptoir. Un dernier regard, un dernier soupir, il passa sa main dans ses cheveux et se malaxa légèrement la nuque. Il était temps de se lancer.

    « Iesfira ! Chers professeurs, chers élèves. Nous sommes aujourd'hui rassemblés dans cette salle pour parler de faits graves. En tant que sous-directeur de l'école, je vous ai fait venir pour vous divulguer des informations essentielles, des informations qu'il faudra comprendre et surtout assimiler.
    Une fois que j'aurai fini mon discours, je vous donnerai la parole à quiconque sera à même de nous fournir des réponses. Je veux que toutes les opérations se fassent dans le calme et la discipline, et je ne le répéterai pas.
    »

Le jeune homme marqua une pause, son ton devenait plus sec et plus appuyé.

    « Vous n'êtes certainement pas passés à côté des rumeurs qui circulent depuis ces trois derniers jours … Et bien sachez qu'elles sont fondées ! Notre bien-aimé directeur, Calicot Jack, est actuellement porté disparu.
    Il aurait, semble-t-il quitté l'école sans nous en informer, et nous sommes pour l'instant sans nouvelles de lui. Mais gardez votre calme, il n'y a pas de quoi céder à la panique ! …
    »

Des murmures vivaces, et bientôt de nombreuses voix commencèrent à submerger celle du sous-directeur.

    « SILENCE ! Je n'ai pas fini … Pour l'instant nous ne pouvons pas vous en dire plus, car nous même sommes dans l'impasse et dans l'incompréhension. Nous ignorons pourquoi le directeur a quitté l'école, mais sachez qu'actuellement les forces de police magiques de l'Angleterre, et du monde entier, s'efforcent de le retrouver au plus vite. Pour ce qui est de l'administration, durant toute l'absence de Calicot, je prendrai la charge de directeur par suppléance.
    Le corps enseignant et la direction reste à votre écoute. L'organisation de l'école, ainsi que les cours et les activités, restent maintenues comme auparavant. Vu l'importance de la situation, et l'impasse dans laquelle nous nous trouvons actuellement, nous allons dès maintenant faire circuler un micro parmi vous.
    S'il y a des élèves qui seraient au courant de quoi que ce soit concernant la disparition du directeur, ils sont priés d'en faire part. S'ils ont peur ou sont trop timides, mon bureau vous sera ouvert après la réunion. Mais sachez que le moindre indice pour être vital pour retrouver le directeur ! …
    »

Un sourire, un petit ouf de soulagement et le plus dur était passé. Les voix reprirent de plus belles dans la salle, moitié surprises moitié incrédules. Ainsi donc, oui, la rumeur était vraie; et bien que Drake assumait déjà à plein temps une bonne partie des responsabilités administratives de l'école, cela ne lui plaisait pas plus que ça de passer directeur à temps plein. Il fallait au plus vite retrouver Calicot et régler cette affaire.
Il imposa une dernière fois le calme et pria intérieurement pour que les élèves puissent leur apporter des éléments de réponse.


Informations hors-rp

- Le rp se situe dans la salle commune, au rez-de-chaussé, le samedi trois jours après la disparition du directeur. Une grande majorité de l'école avait déjà entendu des rumeurs à ce sujet, mais sans preuve fondées.
- Tous les élèves sans exception, ainsi que les adultes, sont supposés être présents à l'annonce, votre perso compris :3 Aucun obligation de participer au rp (bien qu'elle vous rapporterait 5 points, cela dit), néanmoins votre personnage y est quand même. De plus, n'allez pas dire qu'il est arrivé en retard, le directeur ne commence que quand tout le monde est là.
- Inutile de faire des pavés; une trentaine de lignes maximum.

- Vous avez deux semaines pour répondre au rp afin d'exposer la réaction de votre personnage.
- Vous pouvez également le faire interagir avec le micro, mais dites tout en un post, et ne le squattez pas pour rien. Si vous avez des hypothèses réelles sur l'origine de sa disparition, c'est le moment ! :3
- Dans deux semaines, un admin s'incrustera pour faire avancer l'intrigue. Wait and see, et bon rp ;D


_________________
avatar (c) Fergie la Bougie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesfira.forumactif.com
Liam Sneeuw
Somnis
Somnis
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Pseudo : Liam

More about you
Âge: 15
Don: Vision du passé
Points gagnés: 10

MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Mer 11 Jan - 9:38

Liam se trouvait, comme tout le monde dans la salle commune. Il avait entendu les rumeurs au sujets de la disparition du directeur mais il n'y avait pas vraiment prêté attention. "Alors comme ça, la rumeur était bien vrai..." pensa-t-il. Puis il se retrouva avec le micro dans les mains. Il le regarda. Il n'aimait pas parler en public, il en avait même horreur et une boule de stress se forma dans son ventre et sa gorge se serra même ses mains tremblaient à cause de ce stupide stress. Mais il avait quand même l'une ou l'autre théorie, bien que la première soit très étrange. Il chassa alors sa timidité et son stress puis il parla dans le micro.

- Hum... Eh bien, si ça se trouve, il est mort. Mais il est possible que nous ne mourrons pas comme tout le monde à cause de notre don et que, pour la sécurité d'autrui, notre corps se décompose et que, comme un corps est composé de molécules qui sont composées d'atomes, notre corps serait à l'état d'atome miniature et bien évidemment invisible à l'oeil nu. Donc son corps se serait décomposé en molécules et celle-ci auraient fondue en atomes tous aussi miniatures les que les autres et donc on ne le verrait pas.

Il réfléchit un instant à ce qu'il venait de dire. Pas très logique tout ça. D'ailleurs, ça sonnait nettement mieux dans sa tête. Enfin soit... Il avait d'autres théories bien plus plausibles. Puis il ajouta:

- Plus sérieusement, il a peut-etre rencontré un femme qui lui plaisait. Il est partit à Las Vegas avec elle pour se marier puis il est partit en lune de miel. Enfin, cela dit, c'est surement peu probable. Ou bien... Qui sait quel don il a? Il a peut-être celui de l'invisibilité ou la même capacité que le caméléon qui se camouffle parfaitement dans son environnement et il serait là, avec nous, à nous observer pour voir comment nous réagissons, pour voir si, quand il prendra sa retraite, l'école fonctionnera malgré qu'il ne soit plus là.

Il se tut. Il avait exposé ses différentes théories et passa le micro à quelqu'un d'autre. Finalement, il avait réussi à parler en public et tout c'était bien passé. D'ailleurs, sa boule de stress avait complètement disparut et ses mains tremblantes se calmèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimmey Thomson
Somnis
Somnis
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/12/2011
Pseudo : Line

More about you
Âge: 19 ans
Don: Rêves prémonitoires
Points gagnés: 7

MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Sam 14 Jan - 3:25

Dimmey jeta un regard circulaire autour d’elle. Fébrilité, angoisse, peur, inquiétude… Tous ces visages exprimaient des sentiments qu’elle ne ressentait pas. Certains avaient bien l’air de s’en foutre complètement, mais ce n’était pas non plus ce qu’elle ressentait. Non, la demoiselle était actuellement en proie à un dilemme intérieur qui la faisait rager au plus haut point. Pourquoi ? La réponse était tellement évidente qu’elle aurait voulu disparaître dans l’instant, et ne jamais avoir eu à se retrouver ici. Ce stupide don s’était à nouveau manifesté, ce don qui ne manquait pas une occasion de lui pourrir la vie.

Evidemment, qu’elle avait rêvé du directeur. Evidemment, qu’elle savait exactement où il était, comment, pourquoi, dans quelles circonstances. Toutes ces questions auxquelles personnes n’avait les réponses, elle était la seule à les avoir. Sauf qu’elle n’avait aucune intention de les fournir. Il fallait se mettre à sa place : ce don lui causait déjà assez d’ennuis sans qu’elle ne doive en plus faire l’objet d’un interrogatoire poussé, et ce devant l’école entière réunie. Elle s’était déjà promis il y a longtemps de ne jamais révéler la teneur de ses rêves, et ce n’est pas aujourd’hui que ça allait commencer, quelle que soit la gravité de la situation. Et puis, l’administration de l’école était censée être au courant des différents dons dont sont pourvus les élèves, et on ne lui avait rien demandé.

Quelqu’un lui tapota l’épaule, et un micro apparut devant elle. Repoussant celui-ci de la main, elle s’éloigna à travers la foule, cherchant un coin où elle pourrait réfléchir tranquillement. Finalement, Dimmey s’adossa contre un pan de mur légèrement isolé et écouta les suggestions des autres élèves. Elle suivrait l’affaire de près, histoire de ne pas être prise au dépourvu si jamais ils finissaient par se rendre compte de son existence. Histoire aussi de vérifier l’exactitude de son rêve, si jamais ils venaient à découvrir la vérité.

Elle n’aimait pas cette situation, mais alors pas du tout. Elle aurait voulu pouvoir se fondre dans le mur, là, tout de suite. Mais elle commençait à avoir l’habitude de ne pouvoir réaliser ses souhaits, et le sentiment de frustration qui l’accompagnait sans cesse la repris. La jeune femme se prit la tête entre les mains, essayant de chasser les images qui lui revenaient par à-coup, en vain. Toute cette mascarade commençait à l’effrayer, et ce n’était pas bon. Toute cette foule autour d’elle, l’impression d’étouffer. Il ne fallait pas qu’elle craque. Pas ici, pas maintenant. Alors elle se laissa lentement glisser le long du mur et attendit.

Se vider la tête. Ne pas penser. Attendre et se taire.
C’est ce qu’elle ferait.

Disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Whales
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/12/2011
Age : 22
Pseudo : Yume-chan

More about you
Âge: 19 ans
Don: Télépathie
Points gagnés: 18

MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Sam 14 Jan - 5:23

Je poussais la porte. Tout allait bientôt commencer. Je vis avec effroi l'immense foule qui s'était aglutiné dans la salle. Mon sang ne fit qu'un tour et j'eus un mouvement de recul. Trop tard. Toutes les pensées, qu'elles soient futiles ou non, m'envahissaient. J'envoyais un signal d'alarme mental au sous-directeur pour qu'il commence sans plus tarder, l'informant d'un même coup que mes recherches n'avaient rien donné. Voila quelques temps que je sillonais tout Londres en essayant de capter les pensées de ce cher Directeur Fantôme. Il commençaient tous à m'agacer, et j'allais bientôt demander une augmentation moi, si ça continuait !

Bref. Tout commença. Le discours et le blabla prévu se stoppa. Pour une fois, je n'avais pas l'air du tout dans mon assiette. Ces gamins qui me connaissaient, d'habitude, et me savaient quasiment sans faille, venaient de s'appercevoir que, sans doute, je ne tenais presque plus debout. Je déployais une énergie folle à faire le tri dans toutes les pensées qui parcouraient leurs têtes de gamins. Certains vinrent au micro exposer leurs idées, leurs suggestions. Moi, j'avais l'immense charge de faire le tri dans les suggestions qu'ils ne disaient pas. Je vacillais, une migraine folle m'assaillait. C'était trop demandé, là.

Je posais mes doigts sur le mur frais, apposant ensuite mon dos contre celui-ci. Mes deux mains vinrent bloquer mes oreilles, par-dessus le casque qui diffusait de la musique classique à un volume défiant la raison. Je commençais à me calmer. Et c'est là, à ce moment précis que j'ai remarqué quelque chose. Il y avait une jeune fille, de mon âge, qui venait de repousser le micro et qui s'éloignait à présent, rapidement. Je venais de capter ses pensées, et j'ouvrais le canal uniquement sur les siennes. Je repris des couleurs, et baissa le volume de ma musique. Elle savait. Cette fille savait. Mais au moment où elle pensa à cela, je la perdis de vue. Je marchais alors, vers l'endroit où elle se dirigeait. Je finis par capter à nouveau ses pensées, alors que, derrière, le brouhaha d'idées se faisait plus intense.
Quelqu'un avait-il encore balancé une connerie ?

Je finis par me planter devant elle, alors qu'elle tentait de faire le vide. Technique qu'il aurait fallu apprendre à tout ces abrutis de gamins histoire qu'ils me laissent du repos. J'étais blanc comme un linge, j'avais l'air épuisé. Ma cicatrice sur ma joue semblait encore plus grande lorsque mon visage prenait cette couleur. J'enfonçais ma casquette sur ma tête, et, sans enlever le casque de mes oreilles, je lui soufflais un :

- Viens.

J'attrapais sa main en essayant d'être doux. Je n'avais pas l'uniforme, elle savait donc que je n'étais pas un élève, mais hiérarchiquement en droit de lui demander ça, de lui ordonner, même.

- Dimmey Thomson. Viens avec moi.

Comment avais-je eu son nom ? Un élève nous avait vu et la connaissait. Il avait pensé son nom en se demandant ce que je voulais à cette fille, et déjà il s'inquiétait pour elle. Je chuchotais, tout bas, pour que personne d'autre qu'elle n'entende ceci...

- Je sais... que... tu sais...

Ouuuula. Mauvaise idée. Je n'avais absolument plus l'énergie pour faire bloquage à l'assault des pensées. Je m'appuyais contre le mur, et me tins la tête à deux mains, serrant les dents pour ne pas hurler.
Ces dans ces moments là que je détestais ce don plus que tout. J'avais mal, bordel. Que ça s'arrête ! Pitié !

_________________

Cliquez sur la signature pour avoir le thème song
Merci pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seena O'Dell
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 20/12/2011
Pseudo : Seen'

More about you
Âge: 24 ans
Don: Ange
Points gagnés: 33

MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Sam 14 Jan - 8:01

Quel remue-ménage ! Seena avait encore du mal à se rendre compte. On l'avait réveillé très très tôt le matin avec des coups de fil intempestifs pour lui demander si elle ne savait pas où était le directeur. Le directeur ? Et bien non, elle aurait de tout façon du mal à savoir où il pouvait être quand bien même il se tiendrait à ses côtés dans la rue pour la simple et bonne raison qu'elle ne l'avait jamais vu. Parfois même elle se demandait si ce poste de directeur n'était pas une légende. Pourtant il avait posé sa signature sur son contrat de travail. Alors il devait bien exister. Pendant trois jours l'administration s'affola, demandant de garder le secret. La jeune infirmière avait promit de ne rien dire aux élèves. Mais cette atmosphère l’oppressait et l'inquiétait. Que se passerait-il si on ne retrouvait pas le directeur d'Iesfira ? Ce serait à Drake de prendre la relève ? Mais alors il faudrait un nouveau sous-directeur et de préférence un ancien élève pour ne pas trop impliquer de personne sans pouvoir. La jeune femme affichait toujours un air confiant et serein mais en dehors des moments en public, elle se posait des questions et avait une mine bien plus soucieuse. Qu'est-ce qui allait se passer maintenant ?

Le jour de la révélation était venu. Il fallait dire aux élèves ce qu'il en était vraiment car malgré le silence de tout de monde, la nouvelle avait filtré et les rumeurs couraient déjà, toutes plus farfelues les unes que les autres. Le sous-directeur allait donc faire une annonce public, tel le commissaire de police devant les journalistes avide d'histoires étranges. La jeune femme faisant partie du corps enseignant se trouvait dans le regroupement de professeurs qui se tenait en retrait de l'estrade. L'infirmière attendait de connaitre la réaction des élèves. Elle s'était mise juste à côté de l'homme le plus effacé et discret de tout l'école, le professeur de mathématiques Zero Van Hallagen. Toujours aussi retiré, ce dernier ne l'avait pas vu arrivé au début mais elle s'était placé à sa droite avec un petit sourire. Cette présence familière la rendit moins nerveuse durant le discours. Après tout, qui pouvait prévoir la réaction d'adolescent bourrés d'hormones et de pouvoirs sur puissants ? Ils pouvaient paniquer, sauter de joie, provoquer une révolution, ne rien dire, essayer d'en profiter...Quand une grande figure de l'autorité tombe, on peut s'attendre à tout. Et au-delà de ça, Seena s'inquiétait pour ce qui avait bien put arriver au directeur. Elle espérait qu'il ne lui soit rien arrivé de mal et qu'il se porte bien. On ne change pas sa nature profonde, que voulez-vous ?
Quand Drake termina sa première partie de discours, le cœur de la jeune femme battait la chamade. Elle eu un réflexe. Un réflexe c'est par définition un geste automatique et irréfléchi. Parce que si elle y avait pensé avant de le faire, elle ne l'aurait peut-être pas fait. Sa main effleura tout juste celle de Zero et elle s'accrocha à sa manche. Comme s'il lui permettait de garder l'équilibre. Et à défaut de lui prendre la main. Elle écouta la suite avec une certaine tension. Puis le micro circula et un brouhaha se fit entendre, du côté des élèves comme du côté des profs. La jeune infirmière posa sur son collègue un regard inquiet sans le lâcher:

« Vous pensez qu'on va vite le retrouver ? Que quelqu'un sait quelque chose ? Et qu'arrivera-t-il si on ne le retrouve pas ? Iesfira ne cessera pas de fonctionner, hein ? »

Le micro atterrit dans les mains d'un élève qui énonça plusieurs théories. Particulièrement farfelues d'ailleurs sauf la dernière. Seena agrippa un peu plus la manche de Zero, légèrement gênée mais incapable de s'en détacher. Elle ne voulait pas perdre Iesfira ni son travail ni les élèves ni ses collègues... Elle n'avait jamais été confrontée à ce genre de situations pendant sa scolarité et elle devait bien avouer qu'elle ne savait pas comment fonctionnait le système scolaire. Et Iesfira était une école un peu particulière qui plus est. Cette situation de crise ne la rassurait pas du tout.

« Et si on ne le retrouvait pas ? Si on devait renvoyer les élèves chez eux et fermer le temps de trouver quelqu'un pour le poste ? Et s'il était quelque part, blessé et qu'il avait besoin d'aide ? »

Des angoisses et des questions bien inutiles car personne ne pouvait ou ne voulaient encore y répondre. Encore moins Zero.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zero Van Hallagen
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 12/12/2011
Pseudo : Pinky W.

More about you
Âge: 27 ans.
Don: Contrôle de la douleur.
Points gagnés: 18

MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Dim 15 Jan - 10:34

Tu t’en moquais de tout ça.
Tout comme toi tu avais dû subir l’indifférence tout ta vie, cette fois-ci tu l’imposais aux autres.

Alors que tu te tenais là, l’air vague et penaud à regarder le ciel, le directeur-adjoint, les élèves, tes collègues puis le sol. Tu n’écoutais pas les murmures et les messes-basses, tu ne faisais pas attention à l’agitation vulgaire qui se pressait autour de toi, tu ne cherchais pas à te joindre aux conversations ni même à en avoir une avec toi-même. Tu fermais les yeux alors qu’on te mettait sur l’estrade et tu attendais là que les choses passent, qu’elles se terminent, qu’ils te laissent tranquille. Tu ne remarquais pas la présence de mademoiselle Seena à côté de toi, tu ne faisais pas attention à sa mine grave et inquiète, tu ne voyais même pas comme ton visage à toi paraissait soucieux alors qu’en fait tu ne l’étais pas.
Tu te fichais bien de ce Calicot Jack dont tu n’avais quasiment jamais entendu parler.
Son existence te paraissait bien lointaine.

Tu ne te joignais pas à la masse pour cette fois.
Sans te démarquer ni même attirer l’intention sur toi – peut-être la raison pour laquelle tu avais ce visage inquiet par défaut – tu ne pouvais t’empêcher de désirer t’en aller, de montrer que la vie de cet énergumène ne t’intéressait pas. Tu étais incapable de voir les conséquences de tout cela. Cet homme t’avait été décrit comme quelqu’un de si extravagant et lunatique, n’avait-il pas pu souhaiter prendre le large, tout simplement ? S’éclipser quelque temps pour s’amuser ? Quelque chose que toi tu ne parviendrais jamais à faire. Tu ne te rendais pas compte de tout ce que faisait ce directeur pour cette école, à quel point il était important, quel repère il était. A tes yeux il n’était rien, comme toi au reste du monde.

Pour une fois tu voulais éprouver l’ignorance pour quelqu’un, connaître cette sensation. Pourtant ça ne t’apportait pas grand-chose, tu te sentais vide comme d’habitude. Tu écoutais le directeur adjoint débiter toutes ses informations avec calme et sérénité, tu ne calculais pas la gravité de la situation, tu ne le souhaitais pas. Tu attendrais que les choses te tombent dessus avant de comprendre comme tout cela était casse-gueule. Tu ne repris contact avec la réalité qu’en sentant quelque chose effleurer ta main droite et une légère pression te tirer sur le côté. Tu fus parcouru d’un frisson.

    « Vous pensez qu'on va vite le retrouver ? Que quelqu'un sait quelque chose ? Et qu'arrivera-t-il si on ne le retrouve pas ? Iesfira ne cessera pas de fonctionner, hein ? »

Mais là non plus tu ne réalisais pas grand-chose.
Tu tournas les yeux vers elle, sentant ton cœur battre soudainement beaucoup plus vite que d’habitude et ce peut-être pour la première fois – il fallait avouer que tu n’étais pas bien souvent confronté à une situation qui changeait de l'ordinaire. Tu la regardais, incrédule, n’ayant pas écouté un traitre mot de ce qu’elle venait de te dire. Ne bougeant pas d’un cil et ne baissant pas le regard vers ta manche qu’elle tenait fermement. Tu n’entendis même pas les élucubrations de cet élève qui avait saisi le micro et prit la parole.

    « Et si on ne le retrouvait pas ? Si on devait renvoyer les élèves chez eux et fermer le temps de trouver quelqu'un pour le poste ? Et s'il était quelque part, blessé et qu'il avait besoin d'aide ? »

Il se sentit vaseux au son de sa voix, elle semblait si troublée, si inquiète. Que devait-il faire ? Que devait-il dire ? Lui il n’était pas inquiet, mais il venait seulement de comprendre véritablement pourquoi. Ça n’avait rien à voir avec une vénalité soudaine ou une envie de rendre l’indifférence qu’il subissait à un homme dont la disparation attirait tous les regards – sachant lui-même qu’il pourrait s’en aller sans que qui que ce soit ne le remarque. Son manque d’inquiétude n’avait rien à voir, finalement.

    « Je suis sûr que tout ira bien. »

Il ne croyait pas cela possible et était pris d’une naïveté déconcertante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys d'Eleven
Impés
Impés
avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 23
Pseudo : Wegniale

More about you
Âge: 17 ans.
Don: Contrôle du feu
Points gagnés: 5

MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Mar 17 Jan - 7:23

Ceci est un message servant à faire avancer l'intrigue. Merci de bien vouloir lire les dialogues avant de poster à la suite, la réaction de votre personnage devra en tenir compte :3

Là, par contre, on était grave dans la merde.

Ça n'en avait pas l'air comme ça, et peu de gens dans l'école s'en rendaient compte, s'en doutaient ou le savaient, mais Iesfira était actuellement dans une situation de crise rare, équivalente au niveau d'alerte déclenché à l'approche d'un Tsunami ravageur de force 15. La disparition du directeur, vous dites ? Ah ben oui, aux yeux du commun des mortels, c'était embêtant, contrariant à la limite, chiant pour ceux qui manquaient de vocabulaire, mais pour le reste, pour le peu qu'on voyait de lui, c'était pas la fin du monde pour autant. Seulement le commun des mortels avait tendance, dans pareille situation, à se révéler particulièrement inculte; et si Drake et les hautes sphères étaient certainement au courant de ce que la disparition de Calicot impliquait, Lys faisait sans aucun doute partie des très rares élèves à comprendre réellement ce qui allait se passer maintenant.

Vous voyez, ce lourd bouquin dans la bibliothèque géante, au troisième étage de l'école ? Celui disponible en cinq exemplaires élimés, raccommodés de partout, écrit en tout petit et couvert d'images à moitié effacés ? Ouiii, ce bouquin hideux, celui avait marqué dessus « Histoire de Iesfira – Chroniques de l'invisible » ! Ah bah non, forcément, vous l'avez pas lu. Parce que si, comme Lys et sa culture générale useless, vous aviez pris cette peine, forcément, en ce moment même, vous seriez en train de flipper sa mère. Ou, comme Lys, de causer à voix haute en attendant que ce putain de micro daigne se bouger le cul jusqu'ici.

« Mais ça les dérangerait d'arrêter de suggérer des idées débiles et de passer le micro à des gens moins cons ? »

Non, en effet, Lysandre n'était pas d'humeur.
D'une, parce qu'on lui avait gâché sa grasse matinée privilégiée dans son lit moelleux avec ce fichu discours à la noix -comme si, avec toutes les rumeurs qui circulaient ces derniers jours, tout le monde n'était pas au courant.
De deux, parce que Morrigan lui avait piqué son t-shirt Métallica, et qu'elle avait été obligée de mettre son débardeur Marylin Manson, celui avec sa tête qui fait peur. Et qu'en prime, un Insi de première s'était foutu de sa gueule à cause de ça. (…) L'Insi en question ? Aucune idée de qui c'était. Si vous le cherchez, il gît couvert de brûlures à l'infirmerie.
Et enfin de trois, parce que cette insérez ici un adjectif méchant et quelconque qualifiant une peste d'Evannah Rosebury l'avait bousculé dans le couloir qui menait à la réunion.

Alors oui, elle était obligée de venir. Oui, elle allait prendre ce fichu micro et annoncer la fin du monde à toute la clique d'imbéciles qui gisaient là. Mais pour le moment, elle se contentait de ruminer et d'écouter sans broncher les hypothèses débiles que les élèves suggéraient.
« Il est peut-être mort ! » Et pourquoi pas transformé en zombie ? « Il s'est sans doute trouvé une femme ! » C'est ça, et Van Hallagen a du caractère maintenant peut-être ? « Moi je pense qu'il a été enlevé par les extra-terrestres ! » Et ça continuait ainsi. Jusqu'à ce que le micro arrive miraculeusement entre les mains de la jeune Impé.

« Hm. Excusez-moi ? Ya moyen d'écouter deux secondes ? HEY TOI L'TOCARD DANS L'COIN TU M'LAISSE CAUSER OUI ? »

Et le silence se fit, et le tocard dans le coin se planqua derrière son pote sans demander son reste. Lys n'était sans doute pas l'élève la plus ancienne, la plus connue ou la plus dangereuse de l'école, mais quand une Impé qui contrôle le feu vous demande d'une voix méchante de fermer votre gueule, généralement, vous la ramenez pas. Alors quand les autres l'eurent fermé, et qu'elle s'était assuré d'avoir l'attention d'une bonne majorité de la salle, elle parla.

« J'vais pas vous faire un plan foireux sur où super-Calicot s'est tiré, j'en sais pas plus que vous. Mais ya un truc que Winchester et compagnie vous ont pas dit, et j'pense qu'ils voient tout à fait où je veux en venir. Parce que là, comme ça, Calicot qui disparaît, vous vous en foutez, j'suppose ? Sans blague, comme tout le monde. Le seul souci, vous voyez, c'est que l'absent qui nous sert de directeur, il a comme qui dirait en sa possession les clés de l'école. »

Murmures et chuchotements dans la salle. Les clés de Iesfira ? Bah non, c'est Fincher qui les a ! Et Drake aussi, et tous les profs, et … Et Lys ne leur laissa pas le temps de continuer.

« J'vous parle pas des machins qui ouvrent les porte, bande de malins. Les clés de Iesfira, c'est ces pouvoirs qui permettent à l'école de tourner rond. Genre les escaliers qui bougent, l'école qui tient dans un bâtiment qui fait un dixième de sa taille, les sortilèges qui protègent les dortoirs … Et tout ce qui va avec. Et sans les clés de Iesfira, j'vais pas vous faire un dessin, mais tout ce que je viens de citer, la structure même de l'école et tout se qui s'y rattache, tout ça risque de partir grave en vrille. »

Les murmures devinrent des chuchotements, les chuchotements des voix distinctes. Généralement très sceptiques, mais aussi inquiètes, et beaucoup de têtes qui se tournèrent vers le sous directeur. Le sous directeur qui, justement, venait de prendre une tête d'une ou deux teintes plus proche de #FFFFFF, prouvant par la même que Lys avait beau bader pas mal en temps normal, sur le coup, elle racontait pas que de la merde. Et quand les têtes qui s'étaient tournés vers Drake revenaient en direction de Lys, elles avaient tendance à ne pas être particulièrement rassurés.

« Je veux pas vous faire paniquer, les gens, mais parti comme c'est, si d'ici deux semaines Calicot est pas de retour, Iesfira pète, et nous avec. Et d'ici là, ça risque de pas être la gloire, alors si quelqu'un a quelque indice qui nous permettrait de retrouver super-Jack et de sauver nos carcasses, je suis pas contre. »

On était d'accord sur le fait que le but premier de Lys n'était pas de traumatiser les gens, ni même de foutre la merde, et encore moins de voir l'école partir autant en vrille physiquement qu'émotionnellement, hein ? On est d'accord. Mais sur le coup, fait exprès ou pas, elle avait bien réussi son coup.

_________________
avatar (c) Fergie la Bougie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iesfira.forumactif.com
Hystéria Monrévial
Impés
Impés
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 19
Pseudo : Shorina

More about you
Âge:
Don: Contrôle de l'eau
Points gagnés: 9

MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Mar 17 Jan - 9:43

Elle était assise au fond de la salle, le soleil rayonnant sur son petit minois. Alors comme ça c'était vrai ? Coquelicot avait disparu ? Surnom de bas étage, mais cela l'amusait plus ou moins de l'appeler comme ça, puis c'était pas comme ci elle le côtoyait tout les jours, ce qui l'aurait surement barbé bien sur .. Bref, elle était accoudé sur une chaise, la tête sur le dossier de celle-ci et les jambes de chaque côté. Elle patientait, regardait et surtout observait chaque gestes et attitudes des élèves. Son regard fixait surtout les Insis & les Somnis. Pourquoi ? Parce que la personne qui savait quelque chose ne pouvait être dans sa maison. Certes les Impés était connut pour être plutôt .. Fourbe, mais là c'était out autre chose, c'était le Dirlo et sa maison respectait trop ce genre de principe, du moins à ses yeux.

Alors que Lys prenait parole pour calmer les ardeurs de tout le monde, elle monta encore plus la pression des personnes présente dans la salle, c'est à dire toute l'école. Un sourire amusé marquait le visage de la demoiselle. C'est vrai, c'était jouissif de voir le monde stressé sous la peine d'être enfermé ici. Hystéria c'était .. Indifférent à ses yeux. Crevée ici ? Pourquoi pas, après tout elle n'avait rien de spéciale qui la tenait en vie ici à par peut-être .. Son pouvoir et encore. Elle soupira légèrement laissant apparaître une moue d'enfant. Puis elle passa sa main dans ses cheveux long et semi-bouclé, toujours en bataille mais toujours munit d'une tresse et d'un anneau originaire de Russie. Elle marchait et bousculait tout le monde. Elle ne s'excusait pas, elle s'en foutait. Quoi que quand elle bousculait un jeune homme assez mignon elle lui laissant la peine d'avoir un sourire fabuleux.

Arriver en face de Lys, du moins à un mètre et quelques, elle lança un regard désavoué sur celle-ci.Elle était jolie Lys, voir même splendide. Puis c'était une Impés, donc elle valait bien plus que n'importe qu'elles autres filles. Lançant un autre regard sur les Insis, celui plutôt .. Noir .. Elle monta sur scène, sans prendre la peine d'utiliser le micro. Qu'importe, sa voix était plutôt forte et si elle voulait se faire entendre elle n'avait qu'a hausser la voix .. Ou pas. Un léger sourire marqua notre demoiselle. Mais pourquoi ? Avait-elle des idées mal fondées ? Peut-être mais pour l'instant son but principale était de calmer la salle par la seule force de voix, du moins ce qu'elle pourrait faire.

H - " Aheem .. Alors je m'excuse tout de suite parce que mon accent est assez prononcé, et que si vous ne comprenez pas, hésitez pas à me redemander. Bonjour avant de commencer"

Le ton qu'elle avait pris était doux et mélodieux. C'est vrai que son accent était assez prononcé, mais au moins elle avait l'attention de la foule mis à part quelques jeunes hommes qui continuaient à parler. D'un geste de la main elle leurs fit signe pour au moins qu'ils puissent suivre. Alors qu'elle passait avec attention sa main dans sa chevelure de félin, elle continua de prendre parole tout en utilisant toujours pas le micro.

H - " Bon, l'heure n'est pas grave, le Directeur a disparu certes mais c'est en paniquant que les choses s'accentuent ! Alors restons calme et posé et surtout réfléchit. Comme l'a dit Lys, si quelqu'un sait quelque chose, il faut le dire, sinon on ne va jamais s'en sortir. On peut faire confiance à personne.. Du moins ce que j'en pense et surtout il faut être sur de pas mentir sois même. Tout ce que vous dites peut-être mal comprit ..

Elle jeta un regard insistant sur les Insis, puis continua son discours. Ce n'était ps qu'elle ne les aiment pas, c'est juste qu'elle ne leurs portaient pas d'affections particulières..

H - " Bref, je ne vise personne, mais nous pourrions au moins utiliser les pouvoirs des Somnis pour déceler des tensions en forte hausse ou même des esprits tourmentés, Du moins, ils sont qualifié pour ça, n'est ce pas ? Loin de moi l'idée de les descendre, je les apprécient tout autant, pas de double sens .. C'est peut-être ma façon de m'exprimer .. Qui sait !"

Un rire prit le demoiselle, qui se stoppa net. Les regards étaient braqués sur elle et elle devait la jouer fine si elle ne voulait pas qu'elle passe pour la jugeuse de première. Elle prit un entrain plus judicieux et ce concentra d'avantage.

H - " Évitons toutes bagarres entres maisons, cela serait totalement inutiles, nous avons les inter-cours pour ça." Un sourire sadique marqua son visage. H- " Bon, je rejoins ma con-sœur sur le faites qu'il ne faut surtout pas paniquer, de toute façon le coupable ne peut-être un Impés.

La perche était lancé, elle voulait mettre un peu les feux aux poudres pour que celui qui soit au courant de quelque chose veuille prendre partit à l'attention qu'avait la foule. Chaque regard que lançait Hysté' était analyseur et scrutait chaque détail. Si il y avait un seul mauvais geste, elle le percutait d'un jet d'eau atrocement mortel.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Black
Adultes
Adultes
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 23
Pseudo : Oli'

More about you
Âge: 27 ans
Don: Régénération cellulaire
Points gagnés: 23

MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Mer 18 Jan - 17:27

Bon, ils étaient dans le pétrin. Le directeur avait disparu et, bien sûr, les élèves s’en donnaient à cœur joie pour jacasser. Les théories qu’ils eurent au micro furent pour la plupart assez loufoques, jusqu’à ce qu’une certaine impé s’empare du micro. Il fallait s’y attendre, c’était pas tous les élèves qui étaient complètements nigauds. Le brouhaha s’intensifia et l’horreur passait sur plusieurs visages. Drake ne semblait pas sur le point de répondre. Il faut dire, il devait être assez embêté, lui qui voulait faire cette annonce pour calmer les rumeurs justement. Bon, bon, bon. Comme si ce n’était pas assez, une élève se permis de monter sur la scène et de s’adresser à la foule. On était en plein zoo ou quoi? Là, assez c’est assez. Bien sur, elle pointait tout haut les évidences, mais elle en profitait aussi pour provoquer les somnis et dire haut et fort que les impés étaient irréprochables. Olivia s’approcha de l’élève en question et pausa la main sur son épaule, calmement mais fermement.

- Toi, tu descends de cette scène.

Et Olivia attendit que l’élève s’exécute avant de reprendre la parole. Ses yeux d’un bleu vifs étaient électrifiant et la foule savait qui venait d’avancer. Elle était une prof respectée qui pouvait guérir facilement au moindre assaut et qui, ancienne boxeuse talentueuse, ne se gênerait certainement pas pour mettre un élève un peu trop gênant au tapis. Et pour ceux qui se posent la question, oui elle l’avait déjà fait.

- Merci bien pour nous avoir pointé à tous l’évidence de ce qu’il convient de faire puisque nous sommes bien évidemment trop attardés pour y penser. Maintenant, je ne veux pas voir d’affrontement entre maisons ou je me chargerai personnellement de vous faire subir un enfer en retenue, dans la petite pièce au fond de mon bureau que quelques uns d’entre vous ont déjà eu la chance de voir. Donc, maintenant que j’ai l’attention de tout le monde, autant poursuivre. On vous a convoqué pour vous mettre au courant et pour entendre vos idées, pas pour entendre un brouhaha incompréhensible et de la provocation totalement gratuite et inapproprié. Vous tenez à cette école oui ou non?

Elle marqua une pause et balaya la foule du regard. Bon, ils s’étaient enfin tous calmés. Elle savait exactement ce qu’elle allait dire ensuite, soit ce qu’elle pensait qu’ils auraient du faire tout de suite plutôt que de passer bêtement un micro dans cette foule d’adolescent qui, en plus d’avoir leurs hormones à gérer, se retrouvaient avec des supers-pouvoirs tous plus dangereux les uns que les autres.

- Donc, tous ceux qui possèdent un pouvoir pouvant nous aider à retrouver le directeur, peu importe ce que c’est. Un don de vision, un don de détection olfactive, un don de compréhension, voyage dans le temps, ce que vous voulez! Vous ferez la file pour venir voir moi, Drake et pourquoi pas monsieur Whales. Ensuite, ceux qui auraient des informations de quelconque sorte qui pourraient nous être utiles, vous irez voir calmement et en rang l’infirmière mademoiselle O’Dell et monsieur Van Hallagen. Les autres, les membres restant du corps professoral vous aiderons à contacter vos proches ou à trouver un endroit où résider une semaine ou deux. Je ne dis pas que nous ne retrouverons pas le directeur et qu’il y aura nécessairement des circonstances terribles, mais je crois qu’évacuer tous les élèves qui ne peuvent pas nous aider dans cette situation durant une semaine ou deux ne peut qu’aider à prévenir une catastrophe.

Elle marqua une pause de nouveau, consciente qu’elle venait sans doute de s’octroyer des pouvoirs que la hiérarchie ne lui accordait pas, mais alors pas du tout. Réalisant ses dernières paroles, Olivia se tourna vers Drake avant d’enchaîner avec le même ton confiant, limite arrogant. Elle ne voulait pas le provoquer, mais bon sang! Il fallait prendre les choses en main!

- Des objections?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katelynn Dagan
Insis
Insis
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Pseudo : Katell

More about you
Âge: 16 ans
Don: Métamorphose humaine
Points gagnés: 69

MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Dim 22 Jan - 6:00

Katelynn était arrivée tôt dans la salle commune. Dans les premiers à vrai dire. En recevant la convocation, elle ne s’était pas pressée, non, mais elle était allée directement au point de rendez-vous.

Elle s’était assise sur une table, contre le mur, et y était restée, depuis le début, avec une attitude un peu nonchalante. Elle était inquiète pour leur directeur. Même si elle se gardait bien de le montrer. Elle n’avait croisé Calicot Jack qu’une seule fois, durant toute sa scolarité. Il y a un mois de ça. Parce qu’elle furetait dans les couloirs à une heure non recommandable de la nuit. Elle avait entendu ses pas claquer sur les pavés bien avant de voir sa silhouette, éclairée par les rayons de la lune, se profiler au détour d’un corridor. Elle s’était empressée de se cacher. Et l’avait suivi. Jusqu’à la porte de la bibliothèque. Elle n’avait pas osé aller plus loin, sur le coup, parce que la porte grinçait beaucoup, et qu’elle se serait immédiatement trahie.

Il lui avait fait une forte impression, durant ces quelques instants. Il dégageait un je-ne-sais-quoi, une puissance, un charisme, qu’elle avait été incapable de décrire. Elle n’avait parlé de cette « rencontre » à personne, même pas à Freya, sa camarade de chambre. Mais depuis ce moment-là, elle arpentait plus régulièrement les rayons de la bibliothèque, ne pouvant s’empêcher de s’interroger sur les raisons de la présence de l’homme dans ce lieu, à cette heure si incongrue. Elle avait ouvert, depuis ce jour-là, des dizaines de livres, sur des sujets divers, dont la magie, la magie noire, l’histoire de leur école, des autres écoles magiques, sur les créatures fantastiques, bref, elle avait tout essayé.
Aussi, elle ne fut pas étonnée par ce que put raconter Lys, la jeune Impé, à propos de la disparition de leur directeur et des conséquences pour l’école. Oui, pas de doute, tout ça était vrai.

Ce fut la seule chose qui avait retenu son attention depuis le début de la matinée. Elle avait écouté d’une oreille distraite les réactions des autres élèves au micro, et prêté une attention moyenne au discours du très séduisant directeur adjoint, Drake Winchester. Elle était totalement enfermée dans ses pensées, et ne songea même pas à protester lors du discours de la deuxième Impé –il lui semblait qu’elle s’appelait Hystéria quelque-chose. Ce qu’elle n’aurait pas manqué de faire en temps normal, face aux regards que celle-ci lançait à la foule des élèves. Elle se contenta de songer quelque chose comme *Imbécile, prétentieuse !*, et ce fut tout.

Tout ce qui l’intéressait, c’était de comprendre si la visite du directeur à la bibliothèque avait un rapport quelconque avec sa disparition.


Elle sursauta violement à la proposition du professeur d’EA, Olivia Black. Que les élèves avec un don utile soient réunis, pour aider à retrouver le directeur. Que ceux qui avaient des informations utiles aillent en faire part au professeur Van Hallagen –elle jeta un regard dans sa direction-, et à Mlle O’Dell, l’infirmière. Et les autres, oui, les autres, car c’est bien de cette catégorie là qu’elle faisait partie, allaient devoir trouver refuge ailleurs qu’à Iesfira.
Elle se retint de pousser un murmure indigné, semblable à ceux qu’elle entendait fleurir partout autour d’elle. Elle se retint aussi de maudire son don, totalement inutile dans cette situation. Elle n’était bonne à rien. Et elle n’allait certes pas aller parler de sa découverte nocturne aux professeurs, parce que ça signifiait avouer qu’elle était dans les couloirs, hors de son dortoir, à une heure absolument interdite. Et ils n’allaient certainement pas gober quelque chose comme « la nuit, l’école c’est un peu comme mon royaume, vous voyez ? ».
Non, hors de question. Et hors de question aussi qu’elle quitte l’école. Il allait donc falloir qu’elle soir sacrément rusée, pour trouver un moyen de rester, que ce soit dans la légalité ou non.

Échafaudant déjà mille et un plans, elle se força à rester immobile, mais se promit que si jamais quelqu’un tentait quelque chose, elle serait la plus rapide. Personne ne la séparerait de son école adorée…

_________________
Et on dit merci qui ? Merci Winy pour l'avatar ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden L. Gale
Impés
Impés
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 21/12/2011
Pseudo : Yumemi

More about you
Âge: 15 ans
Don: Copie de pouvoir
Points gagnés: 78

MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   Dim 22 Jan - 15:07

we're on a mission get in position
solve the mystery to end those worries

    Beaucoup de monde étaient déjà au courant de la mystérieuse disparition du directeur, avant même qu'on l'annonce officiellement. Sauf Eden, bien sûr. On s'en doutait largement. Et pour tout vous dire, Eden ne savait même pas qu'il y avait un directeur. Parce que cette fille n'avait jamais pensée à la gestion de cette académie et qu'en fait elle en avait rien à faire de savoir s'il y avait un directeur ou pas. Même si c'était totalement logique qu'il y avait un directeur. Mais Eden n'y avait jamais pensée.

    Bref.

    Tous les élèves furent convoqués dans la salle commune. L'autre directeur, qu'Eden ne connaissait pas fit un discours long et ennuyeux qu'Eden n'écouta qu'à moitié. Puis il fit passer le micro dans la foule. Et là on eut droit à des phrases pareilles à celles d'Eden. Genre: « Peut-être qu'il est allé au resto et qu'il s'est perdu. » Oui, peut-être. Puis tout le monde posa des questions, où était-il, qui savait quelque chose, les dangers, patati patata. Pour Eden, ce n'était pas un drame, que ce... Hum... Comment il s'appelle déjà ? Coquelicot, ou du genre, non ? Ce n'était pas un drame que Coquelicot soit disparu, pour Eden.

    Enfin, pas encore.

    Le micro passa entre les mains d'une dizaine de personnes. Puis, il fut entre les mains d'une Impé qu'Eden avait sûrement vu quelque part. Cette fille expliqua que si Coquelicot ne revenait pas, Iesfira sera à découvert et ne sera plus protégée. Bizarrement, pour Eden, cette nouvelle la paniqua. L'idée de savoir qu'elle ne serait plus en sécurité dans les bâtiments dans les quelques jours à venir la choqua. Maintenant, c'était un drame. Un réel, un vrai. Il fallait le retrouver sinon. Sinon. Sinon des monstres iraient s'installer sous les lits des élèves et des fantômes chanteront la nuit. Des loups-garous rôderont dans l'académie et dévoreront tout ce qui leur passe entre les dents.

    Eden eut peur. Eden paniqua.

    Puis Hystéria, sa colocataire prit la parole, elle demanda aux somnis de faire quelque chose pour les élèves qui paniquaient et elle avait des choses que tout le monde avez déjà dit. Qui sait quoi ? Qui peux aider ? Qui ? Quoi ? Où ? Puis la professeur Black. Cette dernière demanda aux élèves avec des pouvoirs intéressants de voir tel et tel prof. Et c'est là qu'Eden se sent très inutile. Puisque ce qu'elle sait faire c'est vous copier et c'est tout. Ça n'aide pas grand monde. Par exemple, Eden copie le pouvoir de vision du passé. Ca sert à rien parce qu'il y a déjà quelqu'un qui les aide avec ce pouvoir.

    Eden ne pouvait pas faire grand-chose pour élucider ce mystère. Et pourtant, c'est ce qu'elle voulait faire, maintenant.
    Mais Black annonça quelque chose d'autre. Elle dit que la direction et tout le reste vont envoyer les élèves chez eux où quelque part où ils trouveront refuge pendant un ou deux semaines. Eden devra rentrer chez elle, à sa maison qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. Elle pourra revoir Kristy et tout le monde qui peuplait le village de son enfance. Mais il n'y aura pas Martin. Si Martin n'était pas là, Dodleston n'était pas marrant. Eden grimaça à cette idée. Dodleston lui rappelait Martin. Et Eden avait essayé de l'oublier, ce garçon. Ses efforts vont-ils se démolir juste à cause de la disparition de ce Coquelicot dont elle n'avait jamais entendu ? Eden fut déçue et à la fois fâchée.

    Ce Coquelicot ne lui disait rien de flagrant. De toute manière, Eden ne pouvait pas aider. La blondine refusa de parler au microphone qui traversait la grande salle et resta assise sur sa chaise, pour écouter les autres élèves qui auraient de bonnes idées. Et qui sait, ayons de l'espoir, auraient des plans où Eden pourrait se rendre utile.

{ HRP ; Bonjour, voilà le post qui ne sert à rien. 8D }

_________________

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=VJ9Tvt0mDoo?hl=en"><img src="http://www.gtaero.net/ytmusic/play.png" alt="Play" style="border:0px;" /></a>
« Everytime i call back, everytime the same. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://watermelondance.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EVENT ▬ Lost in the Calicot   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT ▬ Lost in the Calicot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» LOST LE RPG
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Alice always lost... [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ★ Rez de Chaussée :: ★ Salle commune-
Sauter vers: