Partagez | 
 

 Game over, try again.. and again...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur Dawes
Impés
Impés
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 25/12/2011
Pseudo : The King

More about you
Âge: 16 ans
Don: Contrôle de la température
Points gagnés: 14

MessageSujet: Game over, try again.. and again...   Mer 28 Déc - 8:19

-Un vrai dédale cette école...C'est pas possible.-



Retour au point de départ. Le hall d'entrée. Peut-être le seul lieu que je pouvais situer:
La pièce qui débouche de la porte d'entrée, facile.
Mais voilà cinq fois que je revenais ici. Peut importe quel couloir j'empruntais, je revenais toujours au même endroit. Pareil avec les escalier. Je monte, je monte et quand je me dis que je suis assez haut pour redescendre un ou deux étage j'arrive en bas de l'escalier et je suis, devinez où, dans le hall d'entrée! J'imagine que cette école à décidé de ne pas me laisser rejoindre mon dortoir. Puisque c'est ça, je vais rester ici en attendant quelqu'un. Ou je vais aller faire un tour en ville si personne ne se présente dans les trois minutes qui suivent.
Mais pourquoi je n'arrive pas à aller ailleurs qu'ici?? Le fait que cette vieille bâtisse me tourne en bourrique commençais sérieusement à me mettre les nerfs à vif. Je fini par retenter ma chance du coté couloir!
D'abord a droite et puis encore à droite ensuite tout droit et là normalement....! Le hall d'entrée. Cette fois, j'allais vraiment exploser. De plus que personne ne se montrait! J'étais seul et condamné à rester dans ce hall d'entrée. Du moins pour l'instant.

La salle était plutôt luxueuse et de ce fait agréable a regarder. Elle ne s'accordait pas du tout à la façade. Nan, c'est vrai, vu de l'extérieur cette école ne ressemble qu'a un vieil immeuble tout défriché et dégringolant. Un peu comme moi au réveil tiens! Enfin ça c'est une autre histoire.

-Nan, mais sérieusement, je pourrais pas retourner dans mon dortoir?? S'il te plais Iesfira, je promet de faire mes devoirs de la semaine!-

Je finis pas lancer, un poil désespéré en priant pour que ça marche. Après tout, j'étais dans une école magique et si cette dernière voulait m'empêcher de remonter dans ma chambre, peut-être qu'une belle promesse la fera changer d'avis? Oui? Nan?
Autant tenter ma chance! Tayot tayot, je m'attaque à une première volée d'escaliers je prends ensuite un couloir étroit pour tourner à gauche un autre escaliers en colimaçon un dernier couloir et...

-RAAAh mais c'est pas vrai !! Je vais devenir fou moi !-

J'avais crié. En essayant encore une fois, une fois de trop, j'avais fini par crier. Le seul truc dont je ne m'étais pas rendu compte, c'est qu'il y avait quelqu'un derrière moi. Le sous-directeur? Un surveillant? Mon prof de maths? Au mieux un élève mais dans tous les cas, des soucis.

[Hrp: c'est pas extra désolé, si tu veux que je change un truc tu me dis hein ^^']

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winona S. Applejack
Impés
Impés
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/12/2011
Pseudo : Caelum (Calcium si vous préférez) ; cookitsuni

More about you
Âge: 14 ans
Don: Absorption d'énergie
Points gagnés: 16

MessageSujet: Re: Game over, try again.. and again...   Mer 28 Déc - 9:07



C'était l'heure de ma promenade du soir, soit environ l'heure de manger du soir, c'est - à - dire ... ben ça pouvait être n'importe quelle heure, je mange tout le temps. Mais en bref, il était vers dix neuf heures. Et j'avais faim. Je venais de voler le goûter d'un mec qui passait par là, un première année, une boîte de cookies ... vide maintenant. Une boîte de cookies fraîchement vidée, volée de façon la plus fourbe possible à un petit garçon qui avait peur d'être bizuté.

Oui je sais, c'est mal. On me dit tout le temps que tout ce que je fais c'est mal, quand même pas ma faute si je suis née en tant que le mal en personne quand même, en plus je suis rousse et je suis fermière, le monde m'en veut quand même ! Et juste parce que je suis rousse, j'ai pas envie de prier Dieu. Va te faire foutre Dieu. Voilà mais si je dis ça au milieu de l'église catholique, ils vont m'envoyer en prison, prenant ça pour des menaces envers la maison de Dieu, l'église, comme si j'avais des dynamites plein de corps ... ils sont fous ces mecs quand même. Bon, tout ça pour dire. Je faisais ma promenade du soir, j'avais mangé des cookies, j'avais encore les crocs et j'allais sûrement me mettre au cannibalisme. Y a plein de petites victimes qui ne demandent qu'à être croquées ici, non ?

Et justement, il y avait une de ces victimes à l'entrée. Je me suis approchée de lui, une boîte de cookie vide, avec dans le regard une lueur, du genre qui disait « LAISSE - MOI TE CROQUER, j'ai faim, APRES JE TE LAISSERAI PARTIR tranquille mais à moitié mangé. » ou quelque chose comme ça. Mais là j'étais quand même un peu loin, et puis j'étais dans son dos. Et puis il s'est mis à crier.

« RAAAh mais c'est pas vrai !! Je vais devenir fou moi ! »

Il était perdu ce petit. Enfin ce grand. Ha, il était perdu ! Même moi, je suis là depuis deux ans, et je me perds plus ! Enfin si, j'me perds tout le temps, mais bon, c'était drôle les nouveaux qui se perdent encore ici. Hé mec quoi, ça fait genre au moins quelques jours que t'es et t'es perdu. Ça craint. J'hésitais entre pouffer de rire à haute voix ou l'aider. Et comme Dieu m'énervait plus que lui, j'allais l'aider lui, au lieu d'aider Dieu à rendre les gens perdus ou roux comme moi malheureux.

« Ben alors, t'es perdu mon p'tit ? »

Mon p'tit ... c'est relatif hein. Il devait être plus vieux que moi et il était plus grand que moi. Sauf que moi je suis grande dans ma tête.


_________________


J'aime bien mes vavas alors ...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dawes
Impés
Impés
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 25/12/2011
Pseudo : The King

More about you
Âge: 16 ans
Don: Contrôle de la température
Points gagnés: 14

MessageSujet: Re: Game over, try again.. and again...   Jeu 29 Déc - 3:20

Ouf, c'était une élève. Oui, enfin ouf, c'est vite dit. Je sens déjà les moqueries venir. Depuis trois ans que je suis ici et je me perds toujours, ben oui, mais là.. je suis pas vraiment perdu. L'école s'acharne juste à me faire tourner en rond, nuance.

- Ben alors, t'es perdu mon p'tit ? -

Je me retournais pour voir à qui j’avais affaire. En face de moi se tenait une jeune fille, visiblement un peu plus jeune, aux cheveux roux et à l’air moqueur. Son visage me disait quelque chose. C’était une Impés, déjà ça de gagner. Un léger sourire habilla mes lèvres à l’appellation « mon p’tit ». Je devais bien faire une tête de plus qu'elle. Mais ne jamais se fier aux apparences. Voilà ce que me répéter toujours ma nourrice française quand j'étais petit. Et a maintes reprises, les conseils de Martine c'étaient avérés judicieux. ET puis je ne suis pas du genre à prendre des risques, alors autant la jouer simple et franc pour ne pas risquer de tomber à côté. Prenant un air détaché je lui répondis en jetant des coups d’œil autour de nous.

- Plus ou moins. Disons que cette école a décidé de me faire retourner à mon point de départ encore…et encore. -

Après tout, peut-être qu’elle pouvait m’aider. En tout cas, une des choses que j’avais apprises ici était qu’il ne fallait pas énerver quelqu’un dont on ne connaît pas le pouvoir. Les représailles pouvaient être relativement dangereuses. Je parle par expérience. Une fois, alors que j’étais dans une de mes habituelles tirades de ronchonneries je m’en étais pris à un deuxième année qui passait par là. Manque de bol. Son pouvoir était plutôt du genre violent et il ne le contrôlait pas encore, normal pour un deuxième année. Résultat j’avais eu un joli bleu et une coupure qui m’avait valu une visite à l’infirmerie. En bref, pour ne pas recommencer ce genre d’expérience désagréable, j’évitais à tout prix de me montrer agressif avec des inconnus.
Je la fixais donc, avec mes yeux verts, du regard le plus sympathique que je pu et avec un de mes sourires, que j’avais la prétentieux de dire charmeur, je lui demandais :

- Tu n’aurais pas une idée pour que je puisse remonter dans les dortoirs ? Je te revaudrais ça ! -

Accompagné d’une petite promesse et voilà. J’espérais de tout cœur qu’elle accepterait. Je me voyais mal passer la nuit ici. J’étais bien trop fatigué et si je ne me reposais pas, mon pouvoir partirait surement en vrille et j’en avais assez d’avoir des rhumes tout au long de l’année. Je pense d’ailleurs que la jeune fille qui se tenait là n’apprécierait pas non plus. Mais je gardais cet argument pour plus tard. J'avais cependant au fond de moi, un étrange pressentiment. Comme certains jours où vous vous présentez en cours et au regard vicieux du prof et à son petit sourire malingre vous sentez l'interro surprise venir. Comme une sorte de noeud dans le ventre parce que vous savez que vous n'avez rien révisé. D'abord vous ne sentez quasiment rien mais le noeud se resserre un peu et encore un peu jusqu'aux moment où le professeur prononce les mots tant redoutés:

-Sortez une feuille, interro surprise.-

Voilà, en cet instant précis, c'est ça que je ressentais. Peut-être que ce n'étais que pures spéculations. Peut-être qu'avec la lumière qui étais déjà tombée et les nuits de sommeils de j'avais à rattraper mon imagination me jouait des tours. Après tout, elle n'avait pas l'air méchante. Je finissais de me convaincre en lui souriant toujours.
Je m'invente des trucs moi, faut vraiment que j'arrête. Je vois le mal partout aujourd'hui.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winona S. Applejack
Impés
Impés
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/12/2011
Pseudo : Caelum (Calcium si vous préférez) ; cookitsuni

More about you
Âge: 14 ans
Don: Absorption d'énergie
Points gagnés: 16

MessageSujet: Re: Game over, try again.. and again...   Dim 1 Jan - 7:46



Oh la bonne blague, il était perdu pour de vrai ! Pfffrr la honte quand même, se perdre pour aller dans les chambres, et justement c'est bien l'un des seuls chemins que j'connais. Et puis comme il avait l'air jeune et niais j'avais envie de le tourmenter et de vider un porte-feuilles, j'aime bien me servir de ma couleur de cheveux pour menacer les gens, j'trouve ça trop rigolo. Mais j'suis pas méchante hein faut pas croire ! Enfin bon. D'abord, mon estomac. Après, aider les gens.

« Je connais le chemin aux dortoirs ! »

D'abord, lui redonner espoir. Quand les gens se trouvent en face d'un génie, ils ont tendance à être soulagés, comme si leurs problèmes s'étaient envolés, croyant que le génie serait assez bon pour les aider. Le génie, lui, il aime bien demander des choses en échange de l'aide. Souvent des choses assez cruelles ou spéciales, telle que l'âme de la pauvre victime ou encore beaucoup d'argent. Dans le deuxième cas, on appelle ça des freelancer, mais j'en suis pas. Moi je suis un génie gentil, je ne demande qu'à manger.

D'ailleurs j'hésitais. Il avait l'air bourge quand même. Il pourrait peut - être m'acheter le super marché du coin, ou prendre contact avec les fournisseurs du magasin asiatique du coin, faut bien que j'm'achète du sukonbu, mais déjà, il fallait que je sache combien environ il pourrait débourser pour aller dans sa chambre. Enfin bref, j'avais faim, j'avais plus une livre et j'avais faim et j'aime pas la nourriture de la cantine !

« Mais avant. T'es riche ? T'es assez riche pour me payer un an de sukonbu ? »

Bien sûr non, aucun clampin n'allait accepter l'offre. Sauf si il était assez désespéré, y en a qui font ça. Mais si il accepte il risque de me voir venir toutes les dix minutes pendant ses rencards pour lui dire « PAPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ACHÈTE MOI DU SUKONBU, VITE VITE VITE VITE TOUT DE SUITE SINON JE PLEURE TRRRRRRES FORT » ou quelque chose comme ça. Oh oui, embêter les gens j'adore ça !



_________________


J'aime bien mes vavas alors ...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dawes
Impés
Impés
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 25/12/2011
Pseudo : The King

More about you
Âge: 16 ans
Don: Contrôle de la température
Points gagnés: 14

MessageSujet: Re: Game over, try again.. and again...   Lun 2 Jan - 4:55

-Je connais le chemin aux dortoirs!-

Sauvé! Enfin j'allais pouvoir aller me coucher. Il était temps, je sentais que mes yeux devenaient lourds et je ravalais mes bâillements à peu près toutes les cinq secondes. L'idée de mon lit douillé et bien chaud et, avec un peu de chance, d'une nuit de sommeil tranquille me reboosta! Un grand sourire s'étala sur mon visage, surement un peu niai, mais peut-importe. Cette fille pouvais m'aider et pour l'instant c'était la seule chose qui comptait. J'avais même oublié le noeud que j'avais au ventre. Oui, enfin je m'en suis vite souvenus:

-Mais avant. T'es riche ? T'es assez riche pour me payer un an de sukonbu ?-
Quoi?!?

Je ne compris pas tout de suite et une expression de surprise mêlée à un soupçon d'incompréhension déforma mon visage. Ajoutez-y une bonne dose de fatigue du à plusieurs nuits blanches et vous obtiendrez un fabuleux mélange ridicule et risible.
Mais qu'est ce qu'elle raconte? De quoi elle parle? Riche? Sukonbu?
Le temps que l'information monte à mon cerveau, j'observais la fille. L'air moqueur, les sourcils légèrement froncés et cette étincelle dans les yeux qui agitait en moi une petite voix, comme ces panneaux de signalisation "DANGER".
J'eu vite fais de me reprendre et heureusement car cette jeune demoiselle s'impatientait. Ayant perdu toute contenance et encore un peu surpris par la question, je ne sus que répondre et me mis à bégayer:

-Je...je ne sais pas. P...pou..pourquoi?-

Le rouge me monta aux joues. J'étais complètement ridicule et la seule chose que je trouvais à faire était de m'en vouloir. Je passais une main sur mon front comme pour effacer mes dernières pensées et me retournais faisant semblant de regarder autour de moi, l'air de réfléchir pour me donner une contenance.
Mais qu'est ce que j'essaye de faire? C'est n'importe quoi, elle va me prendre pour un id...
CRAC! C'est un peu près ça, un peu près se que je crus entendre en moi. Comme quelque chose qui se brise. Je ne compris pas tout de suite puis quand la température commença à augmenter tout s'expliqua. Sous le coup de la fatigue et des émotions que je n'avais pu contrôler (mon coeur battait la chamade, j'étais gêné, en colère, honteux et même frustré) le contrôle que j'avais établie sur mon pouvoir était complètement... Bousillé, fichu, brisé, détruit, ramolli, rétamé et... j'en passe.

-Et merde!-

Je ne pu m'empêcher de lâcher. La température changeait, elle augmentait pour redescendre. Elle avait d'abord grimpée pour frôler les 28°c. J'avais desserré ma cravate sous cette bouffée de chaleur et m'apprêtais à expliquer la situation à ma camarade quand la température retomba brusquement pour se fixer entre -2 et 0°c. Heureusement que mon pouvoir ce limitait à une petite zone, je m'en serais voulu de condamné tout le monde à ces changements soudains et peu agréables.
Enfin la... Je me réjouissais un peu vite, vu l'air de la rouquine, j'allais avoir à m'expliquer. Elle commençait même à me faire peur. Alors entre deux claquement de dents je baragouinais quelques mots:

-P-pas ma f-f-faute. J'ai p-p-erdu le contr-trole de mon po-pouvoir..-

Piètre excuse. Visiblement avec elle cela n'allait pas suffire. Je la regardais, inquiet, en me frictionnant les bras. Ben oui, on ne peut pas dire que j'avais prévu la chose, avec une simple chemise on peut pas dire qu'on ai très chaud sous un ptit 0°c. Je guettais chez elle le moindre geste, la moindre réaction pour prévenir toutes éventualités. Très franchement j'avais la frousse, la frousse de me prendre un point, d'avoir des ennuis. J'étais loin de maîtriser la situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angy C. Williams
Insis
Insis
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 16/01/2012
Pseudo : Angy C. Williams

More about you
Âge: 16
Don: Intangibilité
Points gagnés: 5

MessageSujet: Re: Game over, try again.. and again...   Sam 28 Jan - 7:22

Angy soupira puis s'adossa au mur du couloir, ses longs cheveux tombant sur son front, lui bouchant la vue. Sa journée était irrémédiablement ratée. Dès le matin, la poisse l'avait poursuivit. Alors qu'elle traversait un mur pour aller plus vite dans une salle de classe, elle avait perdue le contrôle de son pouvoir et s'était retrouvée coincée entre une salle de club et un couloir où les quelques élèves qui passait se demandaient pourquoi il y avait une jambe affolée collée au mur. Ensuite, un Insi c'était trompé et ainsi, s'était transformé en grosse bestiole qui lui tomba dessus. Puis, une tornade d'eau lui tomba dessus dans un couloir, alors qu'elle passait une porte. Enfin, elle était perdu dans l'école depuis 1 heure entière ! Peut-être que le hall d'entrée lui porterait chance. Portée par cette idée sans fondations, Angy se redressa, écarta ses cheveux de sa vue, et avança. Elle passa une porte grinçante, deux couloirs où les toiles d'araignées abondaient, courra à travers un où une limace géante semblait vouloir la manger toute crue, et enfin, le hall d'entrée se présenta devant ses yeux. Mais, à peine fut-elle entrée que elle commença à rôtir comme une crevette dans un four. A peine quelques secondes plus tard, Angy avait l'impression d'être en Arctique. Cherchant un coupable, elle le trouva vite. C'était un jeune garçon du même âge qu'elle et probablement Impé, vu sa cravate mauve. Le pauvre balbutiait pitoyablement :

- P-pas ma f-f-faute. J'ai p-p-erdu le contr-trôle de mon po-pouvoir...

Il semblait dire cette mauvaise excuse à une rousse un peu plus jeune que lui, Impé elle aussi. Voyant qu'elle continuait à geler, elle regarda furieusement le jeune garçon. La poisse lui collait déjà assez, autant ne pas l'empirer. Pensant à son horrible journée, elle s'élança vers l'Impé et lui cria à la figure, de toutes ses forces :

- Ecoute ! J'ai déjà assez la poisse comme ça ! Et c'est pas un gars dans ton genre qui va l'empirer ! Alors soit tu reprends le contrôle de ton maudit pouvoir, soit je te refais le portrait façon Picasso ! T'as compris ?!

Puis elle attendit la réaction de sa victime par excellence. Tout en ressentant une pointe de folie rageuse. Que lui arrivait-il ?




Dernière édition par Angy C. Williams le Mar 31 Jan - 6:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dawes
Impés
Impés
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 25/12/2011
Pseudo : The King

More about you
Âge: 16 ans
Don: Contrôle de la température
Points gagnés: 14

MessageSujet: Re: Game over, try again.. and again...   Dim 29 Jan - 3:08

- Ecoute ! J'ai déjà assez la poisse comme ça ! Et c'est pas un gars dans ton genre qui va l'empirer ! Alors soit tu reprends le contrôle de ton maudit pouvoir, soit je te refais le portrait façon Picasso ! T'as compris ?!-

Sans que j'ai eu le temps de m'en rendre compte, une jeune fille sortie de nulle part me balança ses mots à la figure.
Mais c'est qui elle? Et puis d'où elle vient? Qu'est ce qui lui prend de crier comme ça?

J'en restais coi quelques instants. Instants qui permirent aux mots de me pénétrer, de prendre tout leur sens et de faire effet. J'avais l'impression d'avoir le cerveau gelé, tout marchait au ralenti et en même temps une étrange sensation de chaleur monta en moi. J'en avait marre, purement et simplement marre. Tout se retournait contre moi et me retombait dessus. C'était quand même pas ma faute si je perdais le contrôle de mon pouvoir et si l'école s'amusait avec mes nerfs alors que mes yeux ne pensaient qu'a se fermer quand même!

-Oh c'est ben hein! Dis moi que ça t'es jamais arrivé de perdre le contrôle de ton pouvoir!-

J'oubliais tout. La rouquine qui devait m'aider à trouver les dortoirs. Le froid, qui de toute façon disparaissait en même temps que ma frousse. Le fait que cela pouvait s'avérer dangereux de m'en prendre à quelqu'un dont je ne connaissais pas le pouvoir. J'oubliais même mon propre malaise.
Trop c'est trop. Le volume monta d'un cran.

-Et puis tu es qui pour venir me crier dessus comme ça! Moi aussi j'ai eu une salle journée figure toi. Je suis complètement mort et cette école ne m'aide pas du tout! Tu crois que ça me fais rire de faire baisser la température comme ça alors que moi aussi j'en suis victime? Nan mais franchement, je suis plus intelligent que ça! Tout ce que je veux c'est dormir! Et ça tu vois ça fait bien longtemps que je n'en ai pas eu l'occasion, alors je te prierai de bien vouloir baisser le ton avec moi, parce que c'est vraiment pas le bon jour!-

J'aurais pu m'arrêter là, mais ce n'étais pas mon genre, alors tout en montant légèrement le son je continuais de m'énerver.

-T'as déjà eu des profs qui se vengent sur toi parce qu'ils trouvent simplement que tu as une bonne tête? Ben crois moi, c'est pas le genre de truc qui te met de bonne humeur, surtout quand tu es crevé et que les gens ne pensent qu'a se foutre de toi! Alors ensuite quand tu passe plus d'une heure à essayer de trouver ton dortoir après une journée de merde et trois fois trop longue et que cette école décide, pour s'éclater, de te perdre une fois, puis deux et trois! Tu commence a en avoir MARRE!-

J'étais essoufflé, puisant tout l'air que j'avais dans les poumons pour cette tirade. J'avais ouvert les vannes et toute la colère que j'avais pu accumuler était en train de sortir. Elle n'avait rien fait de spécial et elle était assez mignonne même. Je n'aurais pas étais dans cette état là, je lui aurait surement sorti un de mes grands sourires. Mais là, elle m'avait incendier et menacé. Nan, vraiment ce n'étais pas mon jour mais si j'étais crevé je ne voulais pour rien au monde me faire marcher sur les pieds. Pas aujourd'hui, pas ce soir, pas maintenant. Et surtout pas par une fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angy C. Williams
Insis
Insis
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 16/01/2012
Pseudo : Angy C. Williams

More about you
Âge: 16
Don: Intangibilité
Points gagnés: 5

MessageSujet: Re: Game over, try again.. and again...   Dim 29 Jan - 4:05

- T'as déjà eu des profs qui se vengent sur toi parce qu'ils trouvent simplement que tu as une bonne tête ? Ben crois moi, c'est pas le genre de truc qui te met de bonne humeur, surtout quand tu es crevé et que les gens ne pensent qu'a se foutre de toi ! Alors ensuite quand tu passe plus d'une heure à essayer de trouver ton dortoir après une journée de merde et trois fois trop longue et que cette école décide, pour s'éclater, de te perdre une fois, puis deux et trois ! Tu commence a en avoir MARRE !

Angy écouta chaque mot, comprenant à chaque syllabe à quel point elle avait eu tort. Elle était si fatigué qu'elle avait fait n'importe quoi. Et c'était bien étrange, elle qui s'entendait avec presque tous le monde, avait pété un câble à cause d'un malheureux sommeil. Elle avait honte de sa conduite puérile et complètement folle. Alors elle regarda l'Impé et lui dit sur un ton d'excuse :

- Je suis vraiment, absolument désolée. Moi aussi, ça fait 1 heure que je suis perdue et je suis tellement fatigué que je t'ai crié dessus pour rien. C'est vrai que moi aussi je peux perdre le contrôle de mon pouvoir. En fait, j'en ai même perdue le contrôle ce matin. Je crois que c'est à cause de la fureur d'avoir faillie être dévorée par une limace géante il y a quelques minutes que j'ai détraquée.

Elle s'arrêta. Puis rangea une mèche, perdue sur son front, derrière son oreille. Enfin, laissant sa véritable nature gaie ressortir, elle lui fit un grand sourire sympathique et se présenta :

- En fait, je m'appelle Angy Caser. Williams Angy Caser. Mais je préfère qu'on m'appelle Angy. Et toi ?

Puis elle attendit sa réponse. D'ailleurs, ça lui aurais plut d'entendre la voix de la rousse si elle daignait parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dawes
Impés
Impés
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 25/12/2011
Pseudo : The King

More about you
Âge: 16 ans
Don: Contrôle de la température
Points gagnés: 14

MessageSujet: Re: Game over, try again.. and again...   Jeu 2 Fév - 10:57

- Je suis vraiment, absolument désolée. Moi aussi, ça fait 1 heure que je suis perdue et je suis tellement fatigué que je t'ai crié dessus pour rien. C'est vrai que moi aussi je peux perdre le contrôle de mon pouvoir. En fait, j'en ai même perdue le contrôle ce matin. Je crois que c'est à cause de la fureur d'avoir faillie être dévorée par une limace géante il y a quelques minutes que j'ai détraquée.-

Là, il fallait qu'on m'explique. D'abord on me crie dessus et là on s'excuse...
Une limace géante?
Cette simple idée me fit rire, de suite je m'imaginais la scène avec une grosse limace, qui me fit étrangement penser à mon ancienne prof de littérature, et avec la fatigue accumulée j'explosais en un fou rire incontrôlable qui s'empara de moi et n'aida pas mon visage a reprendre son teint normal mais l'empourpra d'autant plus. Les larmes aux yeux, je finis tout de même par me calmer et reprendre peu à peu mon souffle. Il fallait que je dise quelque chose, je ne voulais pas qu'elle pense que je me moquais d'elle.

-Oh, excuse moi, simple fou rire incontrôlable, expliquais-je en souriant, c'est juste que je n'ai pas tout compris à ce qu'il se passait et.. bon, bref.-

Pas très original mais ça suffirait et puis je n'avais vraiment aucune envie d'en faire plus. Après tout ce n'étais pas moi qui avait crié en premier, je n'avais aucune raison de m'excuser. A moins que... Je n'eu pas le temps de finir mes réflexion et...

- En fait, je m'appelle Angy Caser. Williams Angy Caser. Mais je préfère qu'on m'appelle Angy. Et toi ?-

-Enchanté Angy! Moi c'est Arthur Dawes, mais tu peux m'appeler comme tu le veux! Alors comme ça, toi aussi tu es perdu? Décidément, Iesfira à choisi son jour. Bon et bien dans ce cas je te propose que l'on cherche ensemble! Après tout, deux tête en valent plus qu'une pas vrai?-

Je lui adressais un clin d'oeil en fin de phrase. Mes changements d'humeur étaient soudain, je me sentais lunatique mais je n'avais pas la tête à ça. A quoi bon faire des efforts pour contrôler ses émotions si de toute façon l'on risque de s'endormir dans les minutes qui suivent? Et bien oui, j'étais motivé pour retrouver mon dortoir! Je me tournais vers la jeune fille rousse a qui j'avais demandé de l'aide pour savoir ce qu'elle décidait de son côté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Game over, try again.. and again...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Game over, try again.. and again...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» All Star Game Lineup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ★ Rez de Chaussée :: ★ Hall d'entrée-
Sauter vers: